Publicité slide

    normal Bouchard Père et Fils

    • Messages : 258
    • Remerciements reçus 17

    DaGau a répondu au sujet : CR:Bouchard Père et Fils

    CR: Côte de Nuits-Villages, 2013

    Bue avec terrine de cailles au raisin, salade de betteraves, poule au pot carottes et bouillon, fromage manchego, choux pâtissier.
    Bouchon impeccable. Couleur rouge grenat, suivant l'incidence du regard la robe est dense ou en transparence. Nez de fruits rouges. En bouche mûre, cerise et cassis, du corps, l'alcool alourdit le plaisir ressenti. Après l'avoir un peu trop rafraîchi (12°) le vin est plus léger mais le fruit s'efface. Après une heure d'aération et la bonne température au verre (16°) le fruit prend toute sa definition avec le bon equilibre sucré/acide, une pointe d'amertume et au nez les fruits rouges s'additionnent de discrètes fragrances terre forestière, élevage chêne. Un pinot noir gourmand, en force. Très bon.
    Un achat "négoce" que je ne regrette pas. La sizaine sera joyeusement éclusée d'ici l'année à venir.
    #1591

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 312
    • Remerciements reçus 18

    Nol a répondu au sujet : CR: Bouchard Père et Fils : Le Corton GC 2005

    CR: Bouchard Père et Fils : Le Corton GC 2005

    Après 10 ans de bouteille, je me dis qu'il est peut-être temps d'en ouvrir une... pour voir si le vin est prêt ou s'il faut encore attendre 10, 20 ou 30 ans.
    La robe n’est pas très dense, avec quelques traces d’évolution ; le premier nez est assez vanillé, puis viennent les petits fruits rouges acidulés, le sureau, avec presque une sensation d’agrumes ; à l’aération apparaissent ensuite quelques senteurs type pot-pourri, même si l’on reste encore très majoritairement sur une aromatique primaire.
    En bouche, c’est très accessible, la matière n’est pas énorme, les tanins son présents, mais bien intégrés et fins (surtout à J+1), on semble être sur une extraction « douce » ; l’élevage est très discret, les fruits noirs prennent désormais le pas sur les rouges. La bouche est vive, avec une acidité assez haute et un équilibre plutôt frais. J’ai été assez surpris par le profil de ce vin : on est loin du monstre tanique fermé à ouvrir en 2050, contrairement à la sensation que peuvent donner aujourd’hui certains GC 2005.
    Etonnamment abordable, mais aucune urgence à la boire, car il devrait se complexifier avec quelques années de garde supplémentaires.

    Paul
    #1592
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv, Jean-Loup Guerrin, DaGau

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 258
    • Remerciements reçus 17

    DaGau a répondu au sujet : CR: Bouchard Père et Fils Bouzeron 2014

    CR: Bouchard Père et Fils, Bouzeron (Domaine, ancien domaine Carnot) 2014

    Bouchon long et compact estampillé "mis en bouteille dans la région de production". La robe est jaune clair à reflets verts. Au nez du fruit bien mûr, de la chaleur, un côté paille brûlée. En bouche c'est bien rond, sans longueur mais avec une matière équilibrée et affirmée. Aucune verdeur pour un vin titrant 12°. Si c'est bien un vin de cépage aligoté il n'en a pas la vivacité parfois ingrate, sans doute les effets combinés du terroir, millesime (2014 pourtant pas particulièrement solaire) et travail de la vigne. Très agréable à boire, bien rafraîchi il passe tout seul. Apprécié pour accompagner un apéro pistaches olives et un repas de tomates et poivrons au four farcis aux herbes, ail, oignon, veau, oeuf et riz, fromage bleu d'Auvergne et dessert œufs au lait.
    #1593

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 169
    • Remerciements reçus 30

    Raisin breton a répondu au sujet : CR: Bouchard, Meursault 2015

    Bu lors de cette dégustation.

    CR: Bouchard, Meursault 2015
    Servi un peu froid, il a mis du temps à se révéler, et était de toute façon bien jeune. Nez de citron et fleurs blanches, bouche tendue mais avec du lait de coco (ce que je déteste). De l’allonge mais le tout est un peu mou. La fin du verre était plus encourageante avec un vin retendu et le coco envolé. À revoir.

    JB
    "Qu'est-ce que vous regardez ? C'est la carte routière ? - Non ! C'est la carte des vins. C'est pour éviter les bouchons !" Raymond Devos
    #1594

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 169
    • Remerciements reçus 30

    Raisin breton a répondu au sujet : CR: Bouchard, Nuits-St-Georges 1er Cru Clos St-Marc 2005

    Bu lors de cette dégustation.

    CR: Bouchard, Nuits-St-Georges 1er Cru Clos St-Marc 2005
    Très tanique et amère à l’ouverture, aucun plaisir possible pour moi. Sauf qu’après 20 minutes, on a un vin qui survole la vague par un toucher de bouche soyeux sur une structure bien ferme, avec une belle longueur et tout juste un peu d’évolution aromatique.

    JB
    "Qu'est-ce que vous regardez ? C'est la carte routière ? - Non ! C'est la carte des vins. C'est pour éviter les bouchons !" Raymond Devos
    #1595

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 50
    • Remerciements reçus 16

    LR a répondu au sujet : CR: Bouchard, Corton Charlemagne 2012

    CR: Bouchard, Corton Charlemagne 2012
    Nez sur des notes « toastées » et de torréfaction et qui s’ouvre relativement rapidement ( dans les 30 min après l’ouverture ) puis de fleurs blanches.
    En bouche, la matière est dense, puissante mais très élégante, et minérale avec des notes salines bien présentes.
    La matière parfaitement mure vient enrober l’acidité qui porte le vin très longtemps en bouche.
    Déjà très bon voire excellent, et parti pour faire une grande bouteille dans les 10 prochaines années.
    Ludovic
    #1596

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 9818
    • Remerciements reçus 81

    claudius a répondu au sujet : CR: Bouchard, Le Corton 2003

    CR: Bouchard, Le Corton 2003

    après l'excellent Corton Renardes 2005 de Maillard, la curiosité me titillait,
    j'ai donc ouvert le Corton 2003 de Bouchard père & fils
    nez épicé qui décline des variations sur le fruit mûr, matière opulente et expansive qui éclôt en bouche en tapissant le palais, c'est vraiment très riche et mûr ... les choses se gâtent malheureusement,
    on passe sans transition de la soie à une texture de toile de jute ... les tanins nous jouent un coup tordu !

    Déçeption :dry:
    #1597

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 226
    • Remerciements reçus 16

    Modeste 1er a répondu au sujet : Re: Bouchard, Le Corton 2003

    @Claudius

    Un millésime pour le moins déroutant...

    Je ne sais pas si tu avais plusieurs bouteilles en stock, mais ce Corton 2003 semble toujours avoir été trouvé "trop jeune" à ceux qui l'on dégusté sur ce site. De ton côté qu'en penses-tu : simple question de temps ou défauts indélébiles ?

    Geoffroy
    #1598

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4955
    • Remerciements reçus 142

    Marc C a répondu au sujet : Re: Bouchard, Le Corton 2003

    Étonnant, dégusté plusieurs fois le Corton 2003 avait toujours fait forte impression lors des soirées. Aucun souvenir d'un vin aux tannins grossiers en tout cas. Une bouteille moins bien peut être ?

    Marc
    #1599
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: oliv

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 9818
    • Remerciements reçus 81

    claudius a répondu au sujet : Re: Bouchard, Le Corton 2003

    Bonjour Geoffroy,
    Je ne peux pas répondre à ta question, le manque de finesse des tanins m'a vraiment dérangé. Je partageais cette bt avec 1 ami LPVien qui a eu la même perception. Je ne connais pas bien ce vin, j'attends les 2005 et 2009 que j'ai à la cave, pour le 2003 il s'agissait de 2 bt isolées, la 1ère bue il y a quelques années et donc beaucoup trop tôt et cette dernière. Un vin riche et puissant avec beaucoup de matière mûre qui devrait donc se garder longtemps et ainsi donner une chance aux tanins de se fondre. Mais comme le dit Marc, peut-être sagissait-il tout simplement d'une bt off ?

    Bonne journée
    #1600
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Modeste 1er

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 258
    • Remerciements reçus 17

    DaGau a répondu au sujet : CR: Bouchard, Pommard 1er Cru 2010

    En attendant de goûter au Corton 2009, je me decide en accompagnement d'œufs en meurette pour une bouteille de

    CR: Bouchard P&F, Pommard Premier Cru, 2010.

    Robe pourpre avec des reflets jaunes, prémisses d'une évolution. Densité, mais de la transparence tout en lumière. Le nez est équilibré entre alcool (kirsch) et fruit rouges, discret. On devine quelques notes de sous bois mais elles ne s'expriment pas vraiment. En bouche c'est mesuré, de la fraîcheur, longueur raisonnable. Fruité agréable mais en retenue, sans exubérance.
    Le vin se dévoile, il approche de sa première maturité. Un très bon bourgogne, l'acidité et les tanins sont plus aimables comparé à une même bouteille de ce vin bue l'année dernière. Ce vin a encore une demi douzaine d'années de croissance et d'équilibre au vieillissement devant lui, probablement. De la finesse pour ce qui prévaut en l'état. Un bon choix en pendant du vin de cuisson, gamay "Cuvée du Bourg" de l'Union des Vignerons de StPourçain-sur-Sioule (bouteilles non millésimées, en rouge ce coup-ci, moins de 5€ épisodiquement en rayon du Franprix de quartier, je regrette de ne pas en avoir un petit stock, et pas seulement pour la cuisine : court et un poil vert mais tout de même bien buvable, du fruit sans âpreté). Les œufs ont été pochés à part simplement à l'eau bouillante. La sauce a été liée au beurre manié d'une cuillère de farine. Avec le pain, le lard et les condiments, c'est le plat par excellence pour apprécier un bon vin rouge (et pour faire un beau sort au vin passé en cave trop longtemps, rien de tel pour mon stock actuel...).
    #1601

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2147
    • Remerciements reçus 8

    Raboso del Piave DOC a répondu au sujet : CR: Bouchard Père et Fils, Beaune 1er cru blanc 2013

    CR: Bouchard Père et Fils, Beaune 1er cru blanc 2013

    Le nez est très pâtissier, glycériné, de légères notes d'élevage, pas très complexe mais charmeur, bouche également glycérinée, pas très large, d'une belle fluidité qui dilue presque le vin. L'élevage ne casse pas le fruit et le vin s'exprime bien aujourd'hui, dans une relative simplicité. L'équilibre est très bon.

    Un très bon vin, très bien fait, que je n'attendrais pas, la matière ne me semblant pas bâtie pour la garde.
    #1602

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4955
    • Remerciements reçus 142

    Marc C a répondu au sujet : CR: Domaine Bouchard Père et Fils, Gevrey Chambertin 1er Cru les Cazetiers, 200

    CR: Domaine Bouchard Père et Fils, Gevrey Chambertin 1er Cru les Cazetiers, 2002

    Joli nez de pinot évolué où s'entremêlent des senteurs automnales, de fruits noirs, de cuir et de réglisse.
    Bouche en volume et en puissance, très athlétique mais sans aucune dureté grâce notamment à des tannins bien polis. C'est enveloppant. et en même temps bien dirigé, droit ce qui renforce le côté athlétique
    Belle finale persistante et savoureuses avec notamment un retour de la réglisse

    un Cazetiers très Cazetiers finalement, qui m'a semblé à point. Le vin a tenu dans la bouteille en vidange (1/3) du midi au soir sans problème. Il confirme en tout cas tout le potentiel de 2002 sur la Côte et la grande pertinence de l'analyse des millésimes par E. Delmas ( www.sommelier-vins.c...

    Marc Un des premiers vins achetés à mes débuts et pour une fois pas une daube. J'aurais dû en prendre plus !
    #1603

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4178
    • Remerciements reçus 252

    Jean-Loup Guerrin a répondu au sujet : Domaine Bouchard Père et Fils, Gevrey Chambertin 1er Cru les Cazetiers, 2002

    D'accord avec toi, Marc, sur la qualité du millésime 2002 en Bourgogne, pas seulement sur la Côte de Nuits.
    Quant à l'analyse de Delmas sur les millésimes, je ne comprends pas comment on peut en faire une sur la France et pas par régions.
    Jean-Loup
    #1604

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3501
    • Remerciements reçus 33

    icna a répondu au sujet : CR: Volnay - “Caillerets” ancienne cuvée Carnot - Bouchard P&F - 1978

    CR: Volnay - “Caillerets” ancienne cuvée Carnot - Bouchard P&F - 1978

    Le bouchon est en bon état, complètement imbibé.
    Le nez est très frais sur les fruits rouges, la griotte, un léger sous bois et des fleurs. Très joli nez.
    La bouche montre encore de la jeunesse avec du fruité, les arômes tertiaires sont un peu plus là. C'est un peu acidulé, fin et fluide, sans aucun creux. La finale n'est pas très longue mais équilibrée.
    Je craignais un vin trop vieux mais ce n'est pas le cas.

    Quentin
    #1605
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: matlebat, Jean-Loup Guerrin, jclqu

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javaux
    Temps de génération de la page : 0.158 secondes

    Connexion

    Publicité 1

    Utilisateurs en ligne

    • Utilisateurs en ligne: 27
    • Utilisateurs hors-ligne: 20,673
    • Invités: 819

    L´abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

    © 2017 Lapassionduvin.com. Tous droits réservés.