Publicité slide

    file Domaine Buisson-Charles, Meursault

    • Messages : 1650
    • Remerciements reçus 76

    matlebat a répondu au sujet : CR: Domaine Buisson Charles Volnay Santenots 2005

    Bonjour à tous,



    CR: Volnay, Buisson Charles Santenots 2005 : Un nez superbe, classe, friand, complexe, de framboise mure, note d'évolution gourmande de champignon, cèpe grillé, fond amande, roche, tourbé. La bouche est droite, très Santenots quoi, profonde mais sans être austère, superbe tanins soyeux qui enrobent cette bouche et la rendent soyeuse, friande, belle densité, c'est précis, grains fins, et belle énergie tonique, marquée par la framboise, puis la groseille, note cèpe grillé, épice, floral, fond amande et fumé/tourbé, le tout est très classe. La finale fraiche s'affine, tonique, précise, très belle définition et longue persistance de framboise, de groseille, note épice puis ces fameux cèpes grillés, fond amande fumé, tourbé. Whaouh ça envoie du lourd et ça reste jeune, encore 10 ans sans problème pour a mon avis aller dans l'exceptionnel... Excellent 94+ 17,5-18+ mais d'ici 10 ans, on est potentiellement sur 96...

    Amicalement, Matthieu

    Dégustation de vin
    #361

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 86
    • Remerciements reçus 62

    Buisson-Charles a répondu au sujet : Domaine Buisson Charles Volnay Santenots 2005

    Je me souviens encore très bien de la naissance de ce vin et de son très long élevage de deux années pour qu'il achève sa fermentation Malo-lactique. Vinifié en vendanges-entières. Je me rappelle de son soutirage et des senteurs incroyables qu'il dégageait alors que je tenais le tuyau...puis il s'est endormi 10 ans.
    Il renaît enfin aujourd'hui tel qu'en mes souvenirs et je crois que le 2015 est son digne successeur.
    Merci pour ces mots Matthieu.
    #362
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: matlebat

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1390
    • Remerciements reçus 77

    dt a répondu au sujet : CR: Domaine Buisson Charles - Meursault Les Tessons 2006

    CR: Domaine Buisson Charles - Meursault Les Tessons 2006

    Robe à peine évoluée, reflets verts.
    Nez plutôt simple sur la pomme verte, le pamplemousse, l'amande amère.
    Bouche riche avec une sensation huileuse mais équilibre incertain avec une amertume prononcée qui déstabilise une finale courte.
    Pas l'extase...

    Denis
    #363

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4010
    • Remerciements reçus 39

    HERBEY 99 a répondu au sujet : Domaine Buisson Charles - Meursault Les Tessons 2006

    C'est 2006 en blanc Denis!!!
    #364

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1390
    • Remerciements reçus 77

    dt a répondu au sujet : Domaine Buisson Charles - Meursault Les Tessons 2006

    Certes Rachid mais lá c'est vraiment très faible.
    une raison de plus, si besoin en était, d'aller à la recherche d'autres crus moins chers :)

    Denis
    #365

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 165
    • Remerciements reçus 0

    chp a répondu au sujet : Domaine Buisson Charles - Meursault Les Tessons 2006

    Pourtant hier,un Corton Charlemagne 2006 de Rapet:bouquet fermé à double tour,juste quelques effluves après 2h d'ouverture mais quelle bouche:sensationnelle wow quelle structure,quelle ampleur.A laisser dormir encore 5 à 7 ans avant d'entrevoir de merveilleuses choses !!!!!!
    #366

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 86
    • Remerciements reçus 62

    Buisson-Charles a répondu au sujet : Domaine Buisson Charles - Meursault Les Tessons 2006

    2006 n'est pas le millesime que je préfère Denis Tardivel car j'ai récolté avec un peu de botrytis et cela a généré des notes que j'apprécie peu sur quelques cuvées dont ce Tessons donc. Nous avons à partir de cette date - et en raison même des constats effectues en 98/01/03/04 et 06 généralisé le tri des raisins dans la parcelle pour conserver maturité et fraicheur. Tout le monde évolue...
    Comme je n'aime guère provoquer des déceptions et que je me sens responsable de ce que nous faisons je suis tout à fait disposé à remplacer cette bouteille et ses éventuelles sœurs contre un millesime récent.
    #367

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1390
    • Remerciements reçus 77

    dt a répondu au sujet : Domaine Buisson Charles - Meursault Les Tessons 2006

    Merci Patrick de proposer le remplacement de mes 2006 toujours en cave mais je n'écris pas de compte rendu pour chercher à obtenir une quelconque compensation. Je vais donc garder les Tessons et Charmes qui me restent en cave.

    Denis
    #368

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1650
    • Remerciements reçus 76

    matlebat a répondu au sujet : Domaine Buisson Charles Meursault Bouches Chères 2007

    Bonjour à tous,



    CR: Meursault, Buisson Charles Bouche Chères 2007 : Un nez fin, encore un peu réservé, sur la poire, note d'aubépine, de tourbe, pointe sésame, fond amande frangipane plutôt séduisant. La bouche est ample, délicate, aérienne signant le cru, belle fraicheur, manque un poil de densité, sur la poire, note sésame, puis tourbée, amande, aubépine, fond frangipane, et craie. La finale est fraiche, profonde, belle persistance de poire, fruit jaune, note aubépine, pointe frangipane, fond tourbé sésame. Un cru que j'aime beaucoup même si ce 2007 n'est pas le millésime le plus abouti que je connaisse du cru... Excellent 92+ (17)

    Amicalement, Matthieu

    Dégustation de vin
    #369
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: LESSENTIERS1

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 14441
    • Remerciements reçus 142

    mgtusi a répondu au sujet : Domaine Buisson Charles Meursault Bouches Chères 2007

    matlebat écrit: Bonjour à tous,



    CR: Meursault, Buisson Charles Bouche Chères 2007 :La bouche est ample, délicate, aérienne signant le cru,


    Sans déconner ?

    Michel
    #370
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: enzo daviolo, LoneWD, cozzano

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1650
    • Remerciements reçus 76

    matlebat a répondu au sujet : Domaine Buisson Charles Meursault Bouches Chères 2007

    Bonjour Michel,

    Je ne comprends pas trop le sens de ta remarque. (c'était pour arriver plus vite à ton 14 000eme messages,... j'ose espérer que non).
    Si c'est parce qu'effectivement je trouve souvent sur ce cru un côté aérien (en tout cas vinifié par Patrick) qui me permet parfois de l'identifier à l'aveugle, et de le différencier des genévrières par exemple, alors ta remarque, limite désobligeante, me désole, dans la mesure ou elle ne propose rien comme discussion et n'affiche que mépris.
    En effet, si ce n'est pas sur LPV que l'on peut discuter des crus, de leur structure, et de la façon dont nous les percevons, alors je n'ai pas compris l'objet du site.
    Toi qui adore rebondir à l'infini sur les posts, j'aurai préféré que tu me donnes ton avis sur le vin ou que tu me dises ce qui te gêne dans ce que j'ai écrit de façon compréhensible, moins elliptique...
    Amicalement, Matthieu

    Dégustation de vin
    #371
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: ols

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 26988
    • Remerciements reçus 153

    Luc Javaux a répondu au sujet : Domaine Buisson Charles Meursault Bouches Chères 2007

    Disons que si une bouche ample, délicate et aérienne peut, à la limite, te permettre de distinguer Bouches-Chères de Genévrières du même producteur (surtout si tu sais ce que tu dégustes), ça semble effectivement un peu court, dans l'absolu, pour distinguer à l'aveugle ce cru au milieu d'une série d'autres, d'où la remarque de Michel, qui ne me semble pas méprisante.
    De plus, si tu pouvais éviter, à chacun de tes CR, de nous répéter à trois reprises la même aromatique, ça les rendrait plus délicats et aériens, à défaut d'être plus amples, et moins facilement reconnaissables à l'aveugle...B)
    #372
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Frisette, cozzano

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 14441
    • Remerciements reçus 142

    mgtusi a répondu au sujet : Domaine Buisson Charles Meursault Bouches Chères 2007

    Tout simplement Matthieu je ne crois pas une seconde que l'on puisse à l'aveugle plaquer sur un climat un marqueur aussi peu déterminant que le caractère aérien à moins de le goûter deux fois par semaine comme doivent le faire les vignerons.

    Rien de plus, rien de moins ! J'ajouterais juste que le mépris est un sentiment qui m'est inconnu mais j'aime beaucoup le film.

    Et Luc m'a devancé.

    Michel
    #373
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: hyllos, cozzano

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 858
    • Remerciements reçus 2

    vine.jo a répondu au sujet : Domaine Buisson Charles Meursault Bouches Chères 2007

    Si moi, comme admin du forum flamand, je reagissais comme Michel et Luc, je n ai plus de réactions... parfois je suis jaloux sur la maniere qu on peut discuter ici. En Flandre, quand on est contredit, la plupart s enfuie...

    Ceci dit, je comprends Mathieu, parfois on peut dire les choses d une autre maniere quand même.

    Mes excuses pour les fautes eventuelles, il y avait beaucoup de conjugaisons ;-)
    #374

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 8114
    • Remerciements reçus 26

    FGsuperfred a répondu au sujet : Domaine Buisson Charles Meursault Bouches Chères 2007

    j'ajouterais que pour bien connaitre les vins du domaine le terme aérien peut aussi être apporté à goutte d'or, à tessons et parfois aux cras... dans des millésimes comme 2010 ou 2008 par exemple.
    après il arrive de reconnaitre certaines cuvées sans véritablement expliquer pourquoi, la force de l'expérience, il faut se détendre matthieu ;)

    frédéric Gautier, passionné
    membre de poids de LPV haute-normandie ...
    fgsuperfred.canalblog.com
    #375

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 26988
    • Remerciements reçus 153

    Luc Javaux a répondu au sujet : Domaine Buisson Charles Meursault Bouches Chères 2007

    C'est bien connu, le flamand a un peu de mal à accepter la contradiction...:woohoo: :evil: :whistle:
    #376

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 858
    • Remerciements reçus 2

    vine.jo a répondu au sujet : Domaine Buisson Charles Meursault Bouches Chères 2007

    Vive les Wallons!
    Et je rigolle pas ;)
    #377

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 86
    • Remerciements reçus 62

    Buisson-Charles a répondu au sujet : Domaine Buisson Charles Meursault Bouches Chères 2007

    Tu as parfaitement raison Matt. Le côté élégant et aérien de ce Cru de Bouches-Chères est ce qui le caractérise avec le plus de pertinence. Les vins blancs de cette Côte qui développent cet aspect racé, droit et tendu en même temps que suprêmement fin ne sont pas légions: Le dessus des Genevrières, Le bas et le milieu des Folatières, Le Cailleret Sud, la Romanée et Le Remilly de Chassagne et le meilleur de tous...Le Chevalier...
    #378
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: o_g, LESSENTIERS1

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1650
    • Remerciements reçus 76

    matlebat a répondu au sujet : Domaine Buisson Charles

    Re-bonjour,

    Eh, les gars, vous supportez pas le 1er mai ou c'est jour de balltrap aujourd'hui...

    Dans l'ordre, @Luc, il se trouve que je ne l'ai pas dégusté à l'aveugle mais que j'y ai retrouvé un marqueur que j'associe à ce cru et l'ai cité. Je ne sais pas pourquoi tu veux ré-inventer l'histoire mais si ça te fait plaisir de te faire des films pour "clacher" les contributeurs, j'espère que je t'ai apporté un peu de bonheur... (par ailleurs Patrick ne fait pas de Genévrières). Maintenant, je te remercie de penser à ma place comment je dois construire mes raisonnements en cas de dégustations en aveugle mais je peux me débrouiller tout seul sauf si tu veux maintenant imposer un mode de pensée de la dégustation qui te conviendrait... Ou si tu veux, car j'ai été assez rapide dans mon CR, que j'expose mon interprétation de ces terroirs (cf ci dessous @michel)
    Enfin, certes mes CRs sont répétitifs (comme je l'ai déjà évoqué ici même), mais je n'arrive pas à les structurer autrement, mon faible niveau d'expression écrite ne me permettant pas de retranscrire mes impressions dans un style plus élégant. Alors s'ils ne te conviennent pas, ne les lis pas, ce sera plus simple...

    @Michel, au moins maintenant je comprends mieux, mais j'aurais préféré une remarque directe et, si tu le souhaites je peux exposer mon interprétation de ces terroirs sur la bande des Perrières, Genévrières (dessus), Poruzots, Bouche chères. Car effectivement, dans le CR j'ai aussi été assez elliptique (mais ça n'était pas l'objet de ce CR). Le caractère aérien, pris ex-nihilo, peut effectivement être assez commun. Maintenant, on parle ici de Meursault 1er cru sur la bande en question auquel on peut ajouter effectivement @fred, Goutte d'or qui finit cette bande. On est déjà quand même un peu plus circonstancié. Après, certes le côté aérien est une perception avant tout personnel. En ce qui me concerne, et ici sur les Meursaults 1er cru, elle s'oppose au cote puissant, dense, gras, avec du volume dans la matière, en comparaison d'un rouge, je dirai opposé à la mâche. Une fois le qualificatif posé à titre personnel, il est évident que chaque vigneron interprète son terroir et n'en a pas toujours la même vision. Ainsi @Fred (et je suis tout à fait détendu), Goutte d'or chez Patrick, n'est pas un vin que je qualifie d'aérien, je dirai même au contraire, il est dense, grosse matière, structure marqué en attaque, du gras généralement, des épaules, et il finit souvent, plus ciselé, puissant en finale (une finale que j'interprete assez proche en cela des perrières). Bouchard en donne une autre interprétation avec un côté plus fin ciselé dès l'attaque et une même puissance finale. Pour Bouches Chères, j'aime ce côté aérien, dense comme un côté gazeux, léger, tout en délicatesse, j'ai coutume de dire que Bouche chères est un vin d'alchimiste réussissant à faire coexister les 3 états de la matière : gaz, liquide, solide. Genévrières présente pour moi les mêmes caractéristiques de densité, de délicatesse, mais plus terrien, plus structuré, plus profond, j'adore Genevrières. Perrières est évidemment un vin dense, mais tout de suite puissant, c'est même son marqueur la puissance, profond, structuré, souvent cristallin et fin dans sa matière, et une grande tension. Poruzot est le cru que je connais le moins et je n'ai pas encore de représentation mentale du cru. Ceci dit, JF Germain le propose maintenant depuis 2 ans, et je le goute depuis quelques années chez mikulski, j'espère donc pouvoir trouver des points communs pour identifier son style... Voilà j'espère que je n'ai pas trop déconner.

    @Vine Jo c'est la tradition du café Français, on chache, on s'engueule et on boit un coup, de Meursault bien sûr :-)

    @Dagau, je ne vois pas ce que François vient faire là, d'autant qu'on ne le voit plus beaucoup par ici... Et de toute façon rarement sur les threads consacré aux domaines (a part ceux du Top 10 des étiquettes)

    @Patrick Ah la Romanée, je crois me souvenir qu'en aveugle la dernière fois, j'avais confondu Bouche chères et Romanée... et je n'en avais pas eu honte ;-)

    Amicalement, Matthieu

    Dégustation de vin
    #379
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: o_g, LESSENTIERS1

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 26988
    • Remerciements reçus 153

    Luc Javaux a répondu au sujet : Domaine Buisson Charles

    Bon, Mat, finalement, je constate qu'il n'y a pas que le flamand qui a un peu de mal avec la contradiction, je passerai donc sur tes petits délires parano et en resterai aux faits...
    Quand on ne déguste pas à l'aveugle (ce n'est pas une tare et ça m'arrive bien plus souvent que de déguster à l'aveugle), il est très facile de retrouver les marqueurs qu'on souhaite trouver dans un vin. Ça n'a finalement que très peu de valeur. Si c'était pour nous dire que ce Bouche-Chères faisait très Bouche-Chères, en ayant l'étiquette devant les yeux, ça me rappelle bien quelqu'un, mais ça ne m'intéresse que moyennement.
    Quand au caractère répétitif de tes CR, c'est plus amusant qu'autre chose, et n'a bien entendu strictement rien à voir avec ton soi-disant faible niveau d'expression écrite, comme ton message précédent le prouve. Certains aiment faire dans le concis, d'autres s'étalent davantage, chacun son style, il en faut pour tous les goûts.
    #380

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 14441
    • Remerciements reçus 142

    mgtusi a répondu au sujet : Domaine Buisson Charles

    Mat tu n'as pas compris, ce n'est pas très grave.

    Michel
    #381

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1650
    • Remerciements reçus 76

    matlebat a répondu au sujet : Domaine Buisson Charles

    Ah d'accord, c'était simplement pour noter que c'est plus facile de donner un marqueur étiquette découverte... Ben, c'était pas la peine de tourner autour du pôt comme ça. Evidemment !!!! C'est pas moi qui vais dire l'inverse... et d'ailleurs l'ais-je perçu parce que je savais ce que je buvais et inconsciemment j'ai interprété le vin... ou était-il vraiment un élément tangible à la dégustation... C'est bien toute la complexité et la question....
    En l'occurrence, mon objet en l'écrivant était plus de donner mon interprétation du cru que de faire le malin sur la perception. Désolé que vous ne l'ayez pas compris... ceci dit, en ce jour férié ou j'ai du temps, cela a occupé une partie de mon APM à parler vin et j'en suis ravi ;-)
    Amicalement, Matthieu

    Dégustation de vin
    #382
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: o_g

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1143
    • Remerciements reçus 23

    rkrk a répondu au sujet : Domaine Buisson Charles

    Pour moi, l'information que le vin a rappellé au dégustateur des rencontres antérieurs avec la même appellation, le même domaine, le même cru etc. est intéressante et tout à fait digne d'être notée. Quand on boit souvent les vins d'un certain genre on développe des "marqueurs", même si ce n'est pas toujours facile de les décrire.

    Quand je bois avec l'étiquette sous le nez, il m'arrive très souvent d'être étonné par rapport à mes idées préconçues ou même, à mes souvenirs du même vin. L'étiquette, si elle influence, ne gomme pas totalement le jugement indépendant.

    Les biais ne sont pas forcément plus grands que dans une dégustation à l'aveugle où l'on juge/décrit un vin à un moment très limité de son ouverture, sur un volume de 6cl - et a fortiori quand on reconnait le style de ses vignerons fétiches...

    Donc: ne change rien, Mat - même si tes descriptions sont plus longues que la moyenne et ton échelle de notation plutôt haute. Le lecteur assidu de LPV saura relativiser :)

    Ralf
    #383
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: matlebat, Modeste 1er

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1650
    • Remerciements reçus 76

    matlebat a répondu au sujet : CR: Domaine Buisson Charles, Meursault VV 2012

    Bonjour à tous,



    CR: Meursault, Buisson Charles VV 2012 : Un nez assez pure et franc de poire, de fruit blanc, note fleurie chèvrefeuille, aubépine, fond amande léger sésame. La bouche est ronde, ample, belle matière au toucher satin, c'est pur, franc, sur la poire, le fruit blanc, note chèvrefeuille, puis crayeuse, aubépine, fond sésame grillé léger. La finale est ronde, ample, soutenue par une pointe fraiche tonique et persistance de poire, fruit blanc, amande, craie et fond sésame grillé TB 89 (15,5) mais je trouve un peu en dessous du 2011 ou 2013 qui me semble offrir plus de fond.

    Amicalement, Matthieu

    Dégustation de vin
    #384

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1390
    • Remerciements reçus 77

    dt a répondu au sujet : CR: Domaine Buisson Charles - Meursault Les charmes 2006

    CR: Domaine Buisson Charles - Meursault Les charmes 2006

    dt écrit: Domaine Buisson Charles - Meursault Les Tessons 2006

    Robe à peine évoluée, reflets verts.
    Nez plutôt simple sur la pomme verte, le pamplemousse, l'amande amère.
    Bouche riche avec une sensation huileuse mais équilibre incertain avec une amertume prononcée qui déstabilise une finale courte.
    Pas l'extase...


    Comme Patrick l'avait mentionné à la suite de ma dégustation, ve Charmes est en effet de bien meilleur niveau que le Tessons.
    Aucun signe d'oxydation mais une évolution normale pour un vin de 10 ans.
    Beau nez de pralin, de poire juteuse, de beurre frais. Joli gras en bouche. Équilibre idéal sans surmaturité. C'est frais, fringant, dense, parfaitement sapide.
    Je ne m'attendais pas à un tel niveau sur ce millésime que j'apprécie peu en règle générale. Là, cest tout simplement très très bon.
    Excellent.

    Denis
    #385

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 86
    • Remerciements reçus 62

    Buisson-Charles a répondu au sujet : Domaine Buisson Charles - Meursault Les charmes 2006

    En 2006 - il y'a dix vendanges - j'étais persuadé qu'il fallait patienter pour récolter des raisins mûrs car 2005 avait fermenté très doucement en raison de niveaux d'acidité tartrique élevés. Et rétroactivement je le pense toujours même si cela n'a pas fonctionné dans toutes les parcelles.
    Un labour tardif - un choix peu judicieux que nous ne faisons plus - en Tessons a sans doute provoqué une augmentation des niveaux d'azote assimilés par la plante et conjugué aux orages juste avant récolte a généré à cet endroit et en Bouchères un sur-maturité excessive et le développement de la laccase.
    Nous savons cela et je suis intervenu auprès de mes clients pour le leur signifier, en privé et sur le site du domaine. En revanche les autres Crus avaient des fruits moins marqués et sont restés stables et même je crois de fort bon niveau.
    #386
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: LESSENTIERS1

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 5
    • Remerciements reçus 7

    LESSENTIERS1 a répondu au sujet : Domaine Buisson Charles

    Visite au domaine Buisson-Charles à Meursault
    CR:


    Mes origines cauchoises sont certainement la cause et la raison de mon tempérament hélas trop prudent et sectaire. Il en est pour les vins comme dans la vie : en rouge, je suis quasiment arrivé à ne plus aimer que les vins de Bourgogne, les autres me donnant trop souvent des déceptions ; quant aux blancs, je suis heureusement un peu plus éclectique et il arrive que je me fasse bien plaisir avec des cuvées extra-bourguignonnes (comprenez par "extra", l'inverse de "intra") ... Pourtant, là aussi j'ai besoin d'un repère, d'une référence, d'un symbole, d'une association ... Pour mon frère, cette association vin blanc/appellation est certainement "Chablis", pour d'autres "Sancerre", d'autres encore, plus ouverts, se disent "peu importe l'appellation du moment que c'est bon", mais en ce qui me concerne, mon leitmotiv est : "la quintessence du vin blanc, le meilleur représentant des cuvées légèrement dorées, le maillot jaune des ambroisies blanches aux arômes de fleurs et de fruits de verger ou de buisson, c'est MEURSAULT !". Vous imaginez alors combien mon étape murisaltienne est pour moi importante lors d'un séjour bourguignon !
    S'il m'arrive assez souvent d'acquérir quelques cuvées situées entre Volnay et Puligny dans les salons viniques que je fréquente, vous vous doutez bien maintenant que vous me connaissez mieux, qu'il me faut un repère (non orthonormé) dans ce village ... mon choix, mais aussi, quelque part, ma curiosité ( eh oui ! ça m'arrive aussi, moins souvent que le commun des mortels, mais ça arrive ...) se sont portés, depuis une dizaine d'années, sur le domaine BUISSON-CHARLES !
    Nous arrivons avec une demi-heure de retard et bien que nous ayons prévenu par téléphone, je ne pense pas que ce contretemps a été remarqué, car le domaine est en travaux et nous avons trouvé les propriétaires (nouvelle et ancienne génération) attentifs à la confection d'une dalle bétonnée dont l'inclinaison relevait de la complexité (je plains les pauvres maçons dont la démarche était examinée non seulement et ce qui est bien normal, par les personnes intéressées, mais aussi par des anonymes, surtout moi qui n'y connais rien !).
     Patrick, voyant que ça se passait comme il avait prévu, nous invite à descendre avec lui en cave. D'abord, il nous montre l'agrandissement et j'ai enfin le loisir de voir (de mes yeux ... plutôt de mes lunettes) les voûtes multiséculaires d'une dépendance de l'ancien château de Meursault : quand on pense qu'elles étaient déjà fondées lors du supplice de Jeanne d'Arc, cela fait réfléchir les passionnés d'Histoire dont je fais partie ... et je me dis que je ne suis pas venu pour rien, même si la dégustation s'arrête là !
    Ensuite le maître des lieux s'en retourne vers les barriques et l'instant de vérité commence en ce qui concerne le millésime 2016 :
    1) Cuvée qui embaume les fleurs et les fruits blancs ; les mêmes saveurs se retrouvent aussi franchement en bouche : ça commence fort ! c'est un Meursault "Vieilles Vignes".
    2) Cuvée beaucoup plus cryptée mais plus profonde aussi ... en fait elle me ressemble (je ne sais pas si c'est à son avantage, mais moi ça me convient), le premier contact laisse une impression froide eu égard à la cuvée précédente, mais  ensuite s'affirment une flamme affable, un besoin de découvrir la "substantifique moelle", une richesse qui brille de l'intérieur (pour toutes ces qualités, oubliez la comparaison avec votre serviteur) ... Meursault "Les Tessons". Coup de cœur !
    3) Un échange plus liquoreux pour ce troisième échantillon, une matière plus vineuse ... un autre monde, je suis un peu désorienté, sommes-nous encore sur Meursault ? Beaucoup de possibilités me traversent la tête : Les Cras, les différents Chassagnes et même l'Aligoté ... bien que cela me semble bien riche pour un aligoté, mais ici, la parcelle "Sous le chemin" m'a déjà fait passer pour un idiot ... en fait je suis complètement perdu ... c'est à la fois avenant et grand, subtil et profond ... bien sûr je n'émets aucun commentaire et Patrick découvrira ces réflexions que s'il lit ce CR :  Puligny-Montrachet "Le Cailleret".
    4) Ici, je pense que j'aurais reconnu sans indication ; cette cuvée repose sur la finesse, l'équilibre, la pureté ... j'ai l'impression que le concepteur n'ait pas intervenu ... il s'est laissé guider par Dame Nature ... selon moi, la consistance murisaltienne par excellence : Meursault "Les Bouchères (Les Bouches Chères)". Coup de cœur !5) Pour cette cuvée qui va clôturer le millésime 2016, notre hôte nous dit tout de go qu'il s'agit d'un Chablis : les arômes sont plus iodés, plus salins, plus citronnés ... la matière est légèrement perlante (néologisme ?) ... c'est bon, c'est bien fait ... mais ça appartient à un autre monde : Chablis "Vaudésir". 

    Nous passons alors au millésime 2015 en bouteilles :
    1) Bourgogne Aligoté (Patrick nous l'a annoncé) qui ne passe pas inaperçu après les grandes cuvées précédentes ; la matière est finement ciselée et profonde ; dès mon retour, j'ouvre une bouteille dont la profondeur est moins présente, ce qui prouve qu'une longue aération est indispensable et surtout le respect d'une température autour de treize degrés, sinon vous allez le martyriser ! Bourgogne Aligoté "Sous le chemin".
    2) Une cuvée plus fruitée et plus imposante que la précédente : Meursault "Vieilles vignes".
    3) Cuvée qui s'appuie sur des arômes et des saveurs de fruits blancs bien marqués (surtout la poire) ; la matière est fine et savoureuse : Meursault "1945" (ce vin n'est pas passé sous bois neuf).
    4) Les arômes s'appuient sur une fraîcheur mentholée ; la matière est bien présente, profonde et irradiante ... que c'est bon ... Meursault "Les Tessons". Coup de cœur.
    5) Patrick nous dit ensuite qu'il nous propose la cuvée qu'il a, selon lui, la mieux réussie en 2015... je reprends un peu sa description : "saveurs de peaux de raisin rôties" et j'ajouterais "raisins de Corinthe". Je comprends ce qu'il a voulu dire ... si nous devions faire une comparaison avec l'architecture d'une église rouennaise, je dirais l'intérieur de l'église Saint Romain pour son côté baroque ; c'est vraiment séduisant, alléchant, surprenant mais un peu loin, me semble-t-il, de ce que l'on peut attendre d'un Meursault ... classique : Meursault "Les Cras". Je suis d'ailleurs surpris que la parcelle située le plus au Nord du village produise un vin aussi "excentrique" au sens étymologique, mais je suis persuadé que dans plusieurs années, il sera le compagnon idéal de noix de Saint-Jacques ... légèrement "rôties" dans leur suc !
    6) Cuvée beaucoup plus murisaltienne dans l'âme : finesse, pureté, profondeur ... l'association avec l'église Saint-Maclou, "le joyau de la ville aux cent clochers" me paraît idéal : Les Bouchères de Meursault sont au vignoble bourguignon, ce que le gothique flamboyant est à la sculpture sur pierre ! Coup de cœur.
    7) Cette cuvée rouge servira de conclusion : arômes envoûtants sur les petits fruits rouges, les épices, le sous-bois ... bouche aimable et profonde ... produisant une mâche noble, à la fois charnue et équilibrée : Volnay "Santenots". Coup de cœur.

    Nous avons fait cette dégustation avec un couple fort aimable, avec qui j'ai pu échanger quelques mots à propos de la qualité des vins proposés : le monsieur me parlait de netteté, point pour lequel j'adhère sans aucune réserve ... les vins de ce domaine sont remarquablement purs, si bien que nous avons l'impression que le producteur se laisse guider par la Nature.
    #387
    Pièces jointes :
    Les utilisateur(s) suivant ont remercié: Vaudésir, Frisette, Buisson-Charles, B00gy

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2490
    • Remerciements reçus 116

    Vaudésir a répondu au sujet : Domaine Buisson Charles

    Bienvenue Christian, c'est bien Christian au fait !
    Pas goûté de Charmes ou de Goutte d'or par hasard.
    Stéphane
    #388

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 5
    • Remerciements reçus 7

    LESSENTIERS1 a répondu au sujet : Domaine Buisson Charles

    Merci, oui effectivement je me prénomme Christian et nous avons eu l'occasion de nous exprimer sur un autre site, il y a déjà quelques années ! Je n'ai pas gouté les Charmes, ni Goutte d'or cette année, mais l'an dernier j'avais eu l'honneur et le loisir d'y porter mes lèvres sur le millésime 2015 ... immense impression ... peut-être une préférence pour Goutte d'or, mais deux grandes cuvées assurément ! Je vais essayer de retrouver le CR que j'avais fait sur Goutte d'or.
    Cordialement.
    Christian
    #389

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 5
    • Remerciements reçus 7

    LESSENTIERS1 a répondu au sujet : Domaine Buisson Charles

    Goutte d'or _ 2015 _ Extrait du CR de ma visite en juillet 2016

    Le regard de Patrick s'illumine lorsqu'il nous présente cette nouvelle cuvée : Meursault 1er Cru "Goutte d'or" ! En littérature, nous évoquons souvent la règle des quatre W (what / who / when / where), ici je parlerais plus aisément de la règle des quatre P : Pureté, Précision, Profondeur, Persistance ! Le vin répond avec brio aux quatre paramètres ! Je ne sais pas comment évoluera cette Goutte d'or, mais elle est partie pour rejoindre les Olympiens et je vous rappelle qu'en mythologie, lors de la prise du pouvoir du cosmos, ce sont les Olympiens qui sont sortis vainqueurs sur les Géants et les Titans ! Ce n'est qu'une question de patience : bienheureux ceux qui pourront souhaiter son demi-jubilé !
    Indispensable dans toute œnothèque (au sens étymologique, c'est-à-dire l'endroit où est entreposé le vin) digne de ce nom !
    #390

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javaux
    Temps de génération de la page : 0.668 secondes

    Connexion

    Publicité 1

    Utilisateurs en ligne

    • Utilisateurs en ligne: 6
    • Utilisateurs hors-ligne: 20,614
    • Invités: 729

    L´abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

    © 2017 Omnicia. Tous droits réservés.