Publicité slide

    Maison Louis Jadot

    • Messages : 1016
    • Remerciements reçus 0

    Didier a répondu au sujet : Re: Louis Jadot Chambolle-Musigny PC Les Fuées 1999

    Quelqu'un a-t-il des infos sur Château des Lumières 2003 - Morgon Louis JADOT.
    Doit-on en envisager un vieillissement prolongé?
    Merci pour vos commentaires.

    Didier
    "L'ennui naquit un jour de l'uniformité"
    Antoine HOUDAR de la MOTTE
    #31

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2288
    • Remerciements reçus 0

    20sang a répondu au sujet : Re: Louis Jadot Chambolle-Musigny PC Les Fuées 1999

    c'est sujet à controverses : certains pensent que les meilleurs vins de cette région dans ce millésime sont promis à un bel avenir, d'autres qu'ils donnent le meilleur d'eux mêmes maintenant.

    «Un homme se doit de croire en quelque chose... Moi, je crois que je vais boire un autre verre !»
    #32

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2906
    • Remerciements reçus 0

    bouhi a répondu au sujet : Re: Louis Jadot Chambolle-Musigny PC Les Fuées 1999

    Je pense que cela va être variable... A voir au cas par cas.

    Certains se referment déjà, d'autres sont encore sur la puissance de leur jeunesse. Se refermeront ils ? Se rouvriront ils sur des notes plus évoluées ?

    Bien malin celui qui me donnera la règle générale à appliquer...

    François
    #33

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : CR: Re: Louis Jadot

    CR: Louis Jadot - Ruchottes-Chambertin 1989 : 16/20 - juin 2003
    - Evolution visuelle normale : grenat dense, bordure tuilée.
    - Nez évolué mais net, fruit de betterave rôtie, légèrement fumé donc, inflexion mentholée.
    - Belle bouche présente et sapide, bien proportionnée, encore vibrante mais sans magie particulière.

    CR: Meursault 1ier Cru Genevrières – Louis Jadot 1998 : août 2004
    PP14 – PC15 – LG14

    Olfactions lourdes de pâtisserie (rhum/raisin, caramel, crème fraîche) et de miel.
    La dégustation confirme ce manque d’éclat général, peu en rapport avec l’origine du vin. Il présente beaucoup de puissance, de gras, d’opulence, une dose d’alcool conséquente et reste mou. Son expression aromatique, elle aussi, manque de fraîcheur (fruits secs, nougat à la pistache, malt) et est trop oxydative pour son âge.

    CR: Chevalier-Montrachet – Louis Jadot – Les Demoiselles 1988 : janvier 2005
    JLG14,5 – JP15 - PP15 – LG15

    - Senteurs capiteuses et baroques. On y trouve, pêle-mêle, du nougat, du froment, des fruits secs, des épices douces, du gingembre, du miel et des fruits blancs à l’alcool.
    - On retrouve cette prodigalité en bouche : tout d’abord, une note mentholée lui apporte un ersatz de fraîcheur ; la suite n’est qu’oxydation et sur-maturité (froment, raisin sec, reine-claude blette et poire séchée). Son volume est conséquent, de la chaleur apparaît en final. Elle exprime certes beaucoup mais, finalement, pas l’essentiel de ce que l’on attend d’un telle origine : minéralité et race.

    CR: Bâtard-Montrachet – Louis Jadot 1995 : août 2005
    VM18 – JP18 vers 19 - PP18 – LG18+

    - La transparence du fruit, la profondeur, la fraîcheur (menthe subtile) et la complexité (miel d’acacia, noyau, noisette, brioche) arrachent des soupirs d’aise aux commensaux.
    - Aucune ride ne vient altérer l’allure de ce jeune athlète à la force tranquille. Il fait nonchalamment rouler ses muscles, admirer sa puissance, son équilibre, l’harmonie de ses lignes. Simple et momentané revers de la médaille : il peine encore à s’exprimer (pêche blanche). L’avenir lui appartient. Grande longueur.

    CR: Chassagne-Montrachet 1er Cru Morgeot – Domaine du Duc de Magenta (Louis Jadot) – Clos de la Chapelle 1997 : déc 2005
    PP17 – LG17

    - Belles senteurs de fruits jaunes mûrs (mirabelle), de calisson (melon), de cire et de pierre chaude à peines voilées d’un trait d’oxydation.
    - Bouche dotée d’une belle pureté, d’une densité appréciable et ne dévoilant les excès de son millésime que par une petite langueur en milieu de bouche qui ne porte toutefois pas atteinte à son équilibre et à sa fraîcheur. On y décèle de la craie, de la réglisse blanche, des fleurs blanches et des agrumes subtils pour finir. Cette finale est aussi ferme et longue, extrêmement minérale, presque saline. Il transcende son millésime.

    ...
    #34

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 556
    • Remerciements reçus 0

    robert a répondu au sujet : CR: Maison Louis Jadot, Beaune Toussaint 1990

    CR: Maison Louis Jadot, Beaune Toussaint 1990
    robe tuilée
    nez assez complexe de fruits rouges, de cédrat, kumquat confit, épices (canelles), de fumé, de cuir.
    Nez que l'on pourrait caractériser de soyeux.
    Bouche un peu de Co2
    pleine, un bel équilibre, une belle longueur apportée par une rondeur sudiste de bon aloi.

    En avant pour de nouvelles aventures
    #35

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4442
    • Remerciements reçus 0

    teddyteddy a répondu au sujet : CR: Louis Jadot Beaune PC Avaux 1999

    CR: Louis Jadot Beaune PC Avaux 1999

    J'avais déjà dégusté ce vin il y a +/- deux ans, et je l'avais trouvé complètement fermé.

    La bouteille de ce W-E fut plus expressive, même si elle n'a je pense pas encore libéré tout son potentiel.

    Le vin est aérien mais profond, les arômes sont délicats mais très présents, une belle fraicheur et une honnête finale, c'est très joli!

    Laurent
    #36

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3192
    • Remerciements reçus 17

    PtitPhilou a répondu au sujet : Re: Louis Jadot

    Merci de l'info. J'hésitais à ouvrir ma bouteille pour la fin de l'année, je vais peut-être attendre encore un peu.

    _____________________________________________________________________________________
    Phil:)
    Ô lachrima Christi ! C'est de la Devinière, c'est vin pineau. Ô le gentil vin blanc ! et par mon âme, ce n'est que vin de taffetas. (Grandgousier dans Gargantua.IV)
    #37

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4442
    • Remerciements reçus 0

    teddyteddy a répondu au sujet : Re: Louis Jadot

    Phil,

    Tu peux, à mon avis, la garder sans grand danger pour le réveillon 2009... ;)

    Laurent
    #38

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : CR: Louis Jadot - Givry 2005

    CR: Givry Jadot 2005 : 12/20
    Petit, un peu vert, acidulé. Sans intérêt.

    En Bourgogne, 2005 est vraiment un tout petit millésime !:)
    #39

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2906
    • Remerciements reçus 0

    bouhi a répondu au sujet : Re: Louis Jadot

    En ces temps de beaujolais nouveau, je n'ai pas réussi à échapper aux beaujolais (:D ... avec des 2003.

    N'ayant pas pû prendre de note, voici mes impressions. Tout d'abord, au niveau du vieillement, cela se présente très bien pour les 2003 cités ci-après. Le degré d'alcool compense le faible niveau de l'acidité. Bien entendu il ne manque pas de matière.

    Chaque vin est différent, le maître de chai laissant le terroir s'exprimer.
    Conduite naturelle de la vigne (herbe, plantes indigènes), égrappage, cuvaison de 30 jours environ. Mais pas de recette miracle : il s'adapte au raisin mais en 2003, il n'avait pas le choix.

    les vins dégustés pour information...
    Moulin à vent Chateau des Jacques (1), la référence avec une superbe matière, avec des tanins un peu plus durs à ce stade au Morgon côte de Py.
    Morgon Chateau des Lumières (3), plus simple, avec moins de matière que le Chateau des Jacques, mais bien agréable tout de même.
    Morgon Côte de Py (2), tendu, minéral, fin

    François
    #40

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 8734
    • Remerciements reçus 48

    RaymondM a répondu au sujet : CR: Maison Louis Jadot, Puligny-Montrachet 1er cru "Refert" 1999

    CR: Maison Louis Jadot, Puligny-Montrachet 1er cru "Refert" 1999
    Robe or
    Nez beurre, noisette, tilleul, fruits blancs mûrs.
    En bouche la matière est assez dense,minérale,avec un curieuse sensation tannique .L'ensemble n'est pas grandiose mais équilibré , harmonieux avec une bonne touche d'acidité .
    Le vin devrait à mon avis s'améliorer avec quelques années de plus.

    Raymond
    #41

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3067
    • Remerciements reçus 0

    charlesv a répondu au sujet : Re: Puligny Montrachet 1er cru "Refert" 1999

    Raymond,

    Le climat des Referts donne des vins minéraux et solides qui viennent avec le temps. Je souscris parfaitement à votre perception tannique. De beaux exemplaires chez Carillon et Sauzet. Le style de ce dernier est plus civilisé.

    " Je n'écris pas pour une petite élite dont je n'ai cure, ni pour une entité platonique adulée qu'on surnomme la Masse. Je ne crois pas à ces deux abstractions, chères au démagogue. J'écris pour moi, pour mes amis et pour adoucir le cours du temps. " Jorge Luis Borges
    #42

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : Re: Louis Jadot

    Le Referts 92 de Sauzet est superbe : minéral, pur (17/20)

    Puligny-Montrachet 1er cru Les Referts – Domaine Louis Carillon 2004
    ... Sa minéralité est un peu en retrait ... Un peu tourné vers Meursault comme son terroir ? (17/20)
    #43

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3067
    • Remerciements reçus 0

    charlesv a répondu au sujet : Re: Louis Jadot

    Laurent,

    Une étude rapide des terroirs contigus de Meursault et de Puligny peut conduire à des approximations par rapprochements... hâtifs.
    Ainsi Referts n'est pas Charmes-Dessous, Combettes n'est pas Charmes-Dessus, Champ Canet n'est pas Perrières-Dessous.

    Proximité influente dans un cas et pas dans l'autre :

    Meursault PC Sous le Dos d'Ane : selon Pierre Morey, la proximité des Perrières est évidente. Effectivement une minéralité affirmée le caractérise et ne messied pas au millésime. La finale un poil courte trahit les jeunes vignes.

    P-Mt PC Combettes : se déguste merveilleusement bien ! Malgré la proximité immédiate de Meursault, l'identité est sur P-Mt. Un vin d'école puissant, distingué, sur des notes d'amande et de pêche. N'en finit pas de séduire. Coup de coeur.

    Cette complexité est passionnante. Je n'ignore pas que tu le sais parfaitement.

    " Je n'écris pas pour une petite élite dont je n'ai cure, ni pour une entité platonique adulée qu'on surnomme la Masse. Je ne crois pas à ces deux abstractions, chères au démagogue. J'écris pour moi, pour mes amis et pour adoucir le cours du temps. " Jorge Luis Borges
    #44

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : Re: Louis Jadot

    Charles,

    Je ne doute pas que tu aies raté le "point d'interrogation" dans ma formulation.

    N'oublie pas que ces crs sont faits depuis Toulouse, par une petite assemblée motivée, généraliste.

    Merci en tout cas pour ces compléments cadastraux.
    #45

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 8734
    • Remerciements reçus 48

    RaymondM a répondu au sujet : Re: Louis Jadot

    Charlesv, Laurent,

    Je suis admiratif devant les nuances dont vous parlez et
    un peu démoralisé par tout ce qu'il me reste à apprendre !

    Je vais être obligé de boire plus:):)

    Raymond
    #46

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : Re: Louis Jadot

    Raymond,

    Charles connaît bien mieux que moi la géographie bourguignonne et ces données (peu transmissibles sur ce seul type de support) permettent bien entendu de mieux comprendre les vins.
    Il faut aussi croiser (au moins) avec les styles des producteurs et la dotation du millésime.

    J'ai le souvenir instructif de dégustations chez Chave, en découvrant les différentes facettes de son Hermitage :
    Les Dionnières
    Les Beaumes
    Les Rocoules
    L'Hermite (fût neuf)
    L'Hermite (fût de plusieurs vins)
    Péléat
    Le Méal
    Les Bessards

    L'art de l'assemblage !
    #47

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3067
    • Remerciements reçus 0

    charlesv a répondu au sujet : Re: Louis Jadot

    Laurent,

    Je te lis attentivement.
    Les vignerons ont une connaissance admirable des terroirs. Certains ont les mots les plus justes. Sur Puligny, je pense à Pierre Morey et à Gérard Boudot entre autres. Comment oublier Jacques Lardière dans un thread Louis Jadot ?

    Raymond,

    J'espère avoir le plaisir de boire en votre compagnie au mois de février à Jongieux.

    Pour être un garnement jusqu'au bout, peut-être même fumer une jolie vitole...

    " Je n'écris pas pour une petite élite dont je n'ai cure, ni pour une entité platonique adulée qu'on surnomme la Masse. Je ne crois pas à ces deux abstractions, chères au démagogue. J'écris pour moi, pour mes amis et pour adoucir le cours du temps. " Jorge Luis Borges
    #48

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : Re: Louis Jadot

    Charles,

    Le chai de Pierre Morey est très différent de celui de Jacques Lardière, n'est-ce pas ?
    #49

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3067
    • Remerciements reçus 0

    charlesv a répondu au sujet : Re: Louis Jadot

    Laurent,

    Je suis bien sûr tout à fait en phase avec toi concernant l'incidence du millésime et du producteur sur un climat donné.
    J'ai eu la chance aussi de déguster les parcelles et les assemblages chez Chave.
    Pour rester en Bourgogne, la dégustation des terres rouges, des terres blanches puis de l'assemblage des Bonnes-Mares Roumier est une belle expérience.
    Faut-il évoquer les dix lieux-dits des Echezeaux (Treux de Rouget, Cruots de Jayer par exemple) ?

    " Je n'écris pas pour une petite élite dont je n'ai cure, ni pour une entité platonique adulée qu'on surnomme la Masse. Je ne crois pas à ces deux abstractions, chères au démagogue. J'écris pour moi, pour mes amis et pour adoucir le cours du temps. " Jorge Luis Borges
    #50

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : Re: Louis Jadot

    Le paysage influence l'homme qui influence son paysage ...

    Pierre Morey moins loquace que Lardière mais tout aussi intéressant.

    Selon Pierre Morey, je jour de notre passage n'était pas propice à bien goûter ses vins ...
    Pour Jacques Lardière, la dégustation est une forme d'analyse (j'aime bien cette idée).
    #51

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3067
    • Remerciements reçus 0

    charlesv a répondu au sujet : Re: Louis Jadot

    Le chai de chez Jadot est la tour de Babel de Jacques Lardière. Les deux langues principales sont le chardonnay et le pinot noir.
    Combien de dialectes ?

    " Je n'écris pas pour une petite élite dont je n'ai cure, ni pour une entité platonique adulée qu'on surnomme la Masse. Je ne crois pas à ces deux abstractions, chères au démagogue. J'écris pour moi, pour mes amis et pour adoucir le cours du temps. " Jorge Luis Borges
    #52

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : Re: Louis Jadot

    Une tour de Babel horizontale, alors ?!

    C'est impressionnant d'imaginer les volumes et le nombre de cuvées qu'il vinifie ... (sans oublier le gamay du passetoutgrains et l'aligoté).

    L'instanciation suivante je crois nous a bien plus aux portes de Toulouse :
    Bâtard-Montrachet – Louis Jadot 1995 (18/20+) :)
    On n'est pas très loin du Montrachet de Bouchard 1995, si ?

    Le Givry 2005 bu il y a un mois me cause moins (12/20 ?).:S

    Je préfère de loin les blancs aux rouges, moins délicats, plus concentrés (sans aller jusqu'au style Dugat-Py toutefois).

    Quant aux vins de Gamay du château des Jacques (La roche, grand carquelin, champ de cour), il ne me plaisent pas trop (très extraits et très boisés).

    Quant à Pierre Morey, possède-t-il un souterrain caché pour relier ses 2 antres ?
    #53

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 8734
    • Remerciements reçus 48

    RaymondM a répondu au sujet : Re: Louis Jadot

    Laurent,

    Je partage ton avis sur les Gamay de la maison!

    Raymond
    #54

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : Re: Louis Jadot

    Raymond,

    Ils ont pourtant leurs zélateurs (je demande toujours à voir).
    #55

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3067
    • Remerciements reçus 0

    charlesv a répondu au sujet : Re: Louis Jadot

    B-M Jadot 1995 et Mt Bouchard 1995 sont, à mon sens, chacun à leur place. J'ai le souvenir d'un décollage ahurissant du Mt pourtant comparé à un très bon M. Perrières de chez Lafon 1995.

    J'ai bu un remarquable Beaune Clos des Ursules 1990 et j'attends énormément des Bonnes-Mares et Clos de Bèze 1997 au long vieillissement.

    En blanc, le Chevalier-Mt les Demoiselles est de toute beauté.

    Un souterrain où subrepticement s'uniraient les deux Bâtard... transforme-moi immédiatement en souris albinos !

    " Je n'écris pas pour une petite élite dont je n'ai cure, ni pour une entité platonique adulée qu'on surnomme la Masse. Je ne crois pas à ces deux abstractions, chères au démagogue. J'écris pour moi, pour mes amis et pour adoucir le cours du temps. " Jorge Luis Borges
    #56

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : Re: Louis Jadot

    Charles,

    Le Chevalier-Montrachet – Louis Jadot – Les Demoiselles 1988 nous a déçus (pas de race minérale, et un pauvre 15/20 pour 4 dégustateurs unanimes).

    Les 97 peuvent avoir un vieillissement plus long qu'imaginé (je pense en particulier au Volnay Champans 97 des Comtes Lafon, vraiment peu précoce).

    ch'ti rappel :
    au domaine en déc 99
    BONNES-MARES Jadot 1997. Notes : DS15,5 - PC15,5 - LG16 - CS16 - RP14 - cr par Pierre Citerne

    Nez puissant mais assez carré, beurré, marqué par l'élevage, fruit intense (myrtille). Bouche corpulente mais qui parait moins dense et racée que celle du Bonnes-Mares 98, bon équilibre mais manque de grâce et pour l'instant de complexité aromatique.
    #57

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3067
    • Remerciements reçus 0

    charlesv a répondu au sujet : Re: Louis Jadot

    Laurent,

    J'ai un excellent souvenir d'un M. Narvaux JFCD 1988. Je ne connais pas Demoiselles Jadot 1988.

    Jacques Lardière croit dur comme fer dans ces deux Grands Crus de 1997. Wait and see.

    " Je n'écris pas pour une petite élite dont je n'ai cure, ni pour une entité platonique adulée qu'on surnomme la Masse. Je ne crois pas à ces deux abstractions, chères au démagogue. J'écris pour moi, pour mes amis et pour adoucir le cours du temps. " Jorge Luis Borges
    #58

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 6
    • Remerciements reçus 0

    cellar a répondu au sujet : Re: Louis Jadot

    Participant de temps en temps au "vendredi du vigneron" au bistrot du sommelier (Philippe FAURE-BRAC MSDM), j'ai eu l'occasion de re-découvrir début décembre la maison Louis Jadot.
    Au programme nous avons eu :
    - Un santenay 2001 Blanc clos de Malte
    - un moulin à Vent 2000 clos des thorins château des Jacques
    - un chassagne-montrachet 1er cru 1998 blanc Morgeot Duc de Magenta
    - un beaune 1er cru 1997 Rouge Pertuisots
    - un beaune 1er cru 1999 rouge clos des couchereaux
    - un gevrey chambertin 1er cru 2000 Lavaux Saint-Jacques
    Au bilan :
    - Un coup de coeur pour le moulin à vent d'exception avec un nez qui ne fait pas penser à un Beaujolais mais plutôt à un Bourgogne, rond, fin, soyeux, en un mot fabuleux (il m'en faut dans ma cave smile )
    - le Beaune 1997 qui malheureusement avait un défaut d'évolution sad ça arrive m'a t'on expliqué sur certaine bouteille, j'ai eu un autre verre qui effectivement était sans défaut mais je l'ai trouvé fermé
    - l'autre Beaune 1999 quant à lui était trés affirmé au niveau du nez avec une présence de torréfaction trés agréable
    - les autres vins étant bons mais ne sortant pas du lot de ce que l'on peut trouver par ailleurs.

    les signatures incluant un lien vers un site commercial ne sont pas autorisés sur LPV
    #59

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4442
    • Remerciements reçus 0

    teddyteddy a répondu au sujet : CR: Louis Jadot , Savigny-lès-Beaune blanc PC Les Hauts-Jarrons 1999

    Excellent moment ce soir avec un CR: Savigny-lès-Beaune blanc 1999 PC Les Hauts-Jarrons de Louis Jadot : robe or, nez très complexe sur les fruits exotiques (dominante de pêche jaune et d'ananas), la crème patissière, le beurre et la noisette. Très bel équilibre en bouche, avec un vin opulent, à maturité, tendu par une acidité parfaitement dosée, et finissant sur une longue finale sur le beurre et la noisette. Qualité remarquable au vu du pedigree...

    Laurent
    #60

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: Cédric42120GildasPBAESMartinezVougeotjean-luc javaux
    Temps de génération de la page : 0.188 secondes

    Connexion

    Publicité 1

    Utilisateurs en ligne

    • Utilisateurs en ligne: 51
    • Utilisateurs hors-ligne: 1,901
    • Invités: 1,620

    L´abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

    © 2017 Lapassionduvin.com. Tous droits réservés.