Publicité slide

    L'art du compte-rendu

    • Messages : 4279
    • Remerciements reçus 0

    Bertrand Le Guern a répondu au sujet : Re: L'art du compte-rendu

    n'empêche pas qu'ils ont des nuances et des caractères propres qui les différencient,

    Le tanins font partie intégrante du goût, pas du nez ni de la couleur.

    Parce que si tu imagines que 15/20 ou 89/100 ou *** me parle à moi, ben tu te goures et pas qu'un peu

    La notation tout le monde comprend, "les tannins sombres", qui comprend?

    blg
    #31

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: L'art du compte-rendu

    Le tanins font partie intégrante du goût, pas du nez ni de la couleur écrit:


    Je nuancerais... au goût je préfère « touché ».

    Cordialement,
    JU
    #32

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4279
    • Remerciements reçus 0

    Bertrand Le Guern a répondu au sujet : Re: L'art du compte-rendu

    Je nuancerais... au goût je préfère « touché »

    Je précise: les tanins se remarquent en bouche, pas au nez ni à l'oeil (!!!) et leur perception (qui est effectivement le toucher) est intimement liée à l'acidité qui est un composant du goût.

    blg
    #33

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: L'art du compte-rendu

    Bertrand, nous sommes d’accord au sujet de la notion de "texture" chez les tanins.

    Tu ajoutes ici des informations quant à leur constitution.
    Au sujet de l’acidité, ne penses-tu pas que des tanins de bonne qualité, des tanins mûrs et soyeux, soient dépourvus d’acidité ?
    L’acidité détectée dans le vin provient selon moi de l’état de maturité du fruit, et non de la maturité des peaux et des pépins. Des tanins verts sont plus astringents qu’acides...

    Bien à toi Bertrand,
    Cordialement,
    JU
    #34

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4279
    • Remerciements reçus 0

    Bertrand Le Guern a répondu au sujet : Re: L'art du compte-rendu

    J'ai relié tanin et goût par l'intermédiaire de l'amertune/astringence et si j'en crois ce texte d'Emile Peynaud, l'acidité est un facteur de la perception des tanins:

    un vin supporte mieux l'acidité lorsque son degré alcoolique est plus élevé; les goûts acides et les goûts amers et astringents s'additionnent; les vins les plus durs sont ceux qui sont à la fois acides et riches en tanins; une grande richesse en tanins se supporte mieux si l'acidité est faible et le degré élevé.

    Ce texte expliquerait pourquoi les vins issus de raisins mûrs (donc d'acidité plus faible et de degré plus élevés --qu'avec des raisins verts--) seraient plus ronds que les autres.

    Mais ... le tannat, ou le braucol, même bien mûrs ne sont jamais vraiment aimables!

    blg
    #35

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: L'art du compte-rendu

    ffaure32,

    Bien vu ...:)

    Demi-zeugme (à défaut de double zeugme).

    Ptiphilou : appelle-moi René !
    #36

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: L'art du compte-rendu

    à moins que mon imaginaire me joue des tours...


    Bebert,

    Pas du tout ...

    L'imaginaire n'est jamais très loin en dégustation et c'est très bien ainsi !
    #37

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1357
    • Remerciements reçus 1

    LaurentM a répondu au sujet : Re: L'art du compte-rendu

    un vin supporte mieux l'acidité lorsque son degré alcoolique est plus élevé; les goûts acides et les goûts amers et astringents s'additionnent; les vins les plus durs sont ceux qui sont à la fois acides et riches en tanins; une grande richesse en tanins se supporte mieux si l'acidité est faible et le degré élevé.

    Tout à fait, l'un exacerbe l'autre
    si je prends l'exemple de la bière, enfin une vraie bière;)
    vous mettez du houblon, vous apportez alors tannins et surtout amertume, si la bière est acide, c'est insupportable.

    c'est pourquoi les bières acides (gueuzes) utilisaient du houblon surranné qui avait perdu toute son amertume et un peu de ses tannins. Les blanches, sont plus acides et n'ont aucun houblon.

    bonne soirée

    Pour les tannins sombres, je ne sais pas;)

    Laurent

    Laurent - Caviste
    Mes blogs Vinature et
    BrutdeCrayon
    #38

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 35
    • Remerciements reçus 0

    rene.m a répondu au sujet : Re: L'art du compte-rendu

    Laurent

    L'ajout de tannins galliques avant la mise en bouteilles, est ce du dry hopping ou bien ?
    r
    #39

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1357
    • Remerciements reçus 1

    LaurentM a répondu au sujet : Re: L'art du compte-rendu

    René, c'est peut-être du dry tanning, mais encore faut-il que ce soit des noix de galle et pas des extraits;)

    Pour ceux qui ont du mal à suivre (private joke), le dry hopping est une technique assez rare de houblonnage (cônes/pellets de houblon aromatique ajouté "à cru" dans la bière finie, comme dans l'Orval, la Moinette Bon Voeux, ...) que j'affectionne particulièrement

    à bientôt René;-)

    laurent

    Laurent - Caviste
    Mes blogs Vinature et
    BrutdeCrayon
    #40

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 895
    • Remerciements reçus 0

    emmane777 a répondu au sujet : Re: L'art du compte-rendu : qu'attendez-vous d'un CR ?

    De plus le fait de restreindre deviendra tôt ou tard tellement limitatif que cela peut rendre les CRs ennuyeux

    Qu'attendez-vous d'un CR ?

    Est-ce qu'un CR plein de poésie est forcément divertissant ? Tout lyrisme est-il par définition plus divertissant que du technique ?

    J'ai l'impression qu'on pose ici un postulat : " la poésie çà divertit" . La bonne, oui.

    Et à contrario : "le technique c'est chiant".

    Tout l'intérêt de lpv pour moi réside dans une description des vins que je puisse cerner au maximum ; ce qui m'intéresse est de pouvoir idéalement me projeter sur un vin décrit, et selon mes goûts imaginer si il me plairait à moi ou pas. Si cela passe par du lyrisme (si le lyrisme est utilisé comme moyen pour décrire), pourquoi pas, mais ce n'est pas ce que je viens chercher.

    Pour résumer, si je viens sur lpv c'est pour lire des compte-rendus les plus précis possibles et me faire mon idée. Je suis passionné de vin, pas d'envolées lyriques. Par contre je suis très preneur d'humour, si il est bon c'est toujours bon pour la santé.
    Si je veux du lyrisme pour le lyrisme, de la poésie, j'ouvre les oeuvres d'un "bon" poète.

    Emmanuel
    #41

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 8734
    • Remerciements reçus 48

    RaymondM a répondu au sujet : Re: L'art du compte-rendu

    Très intéressante remontée.
    Ca me permets de regretter l'absence de BLG .

    [size=x-small]Mais ou est donc passé Bebert[/size]B)

    Raymond
    #42

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 5483
    • Remerciements reçus 113

    Jean-Bernard a répondu au sujet : Re: L'art du compte-rendu

    Je n'ai vu personne préconiser un lyrisme généralisé...

    Le contenu d'un CR pour moi:

    1 Le minimum "objectif": une description du vin (le vin c'est présenté comme ceci, comme celà, etc.)
    D'où la nécessité d'être clair dans ces propos, et pour cela rien de tel que d'utiliser les lexiques généralement admis... Bien sur on peut tout à fait communiquer les caractéristiques d'un vin avec d'autres mots mais à ce moment là il ne faut pas s'offusquer quand on vient vous dire que tel mot que vous avez employé est généralement utiliser pour exprimer autre chose que ce que vous cherchez à décrire. [size=x-small](D'ailleurs dans la discussion sur Barral Oenopol ne s'en est nullement formalisé du débat autour de son emploi des mots "pureté" et "vibrant").[/size]
    Les plus ambitieux (et téméraires ;) ) pourront se risquer à expliquer pourquoi le vin possède telle ou telle qualité ressentie.

    2 Important aussi: du subjectif. Des éléments d'appréciations: j'ai aimé ou pas ce vin? qu'est ce j'ai aimé? pourquoi j'aime ce vin? Ca peut aller jusqu'à l'envolée lyrique pourquoi pas? En filigrane, tout autre élément permettant de cerner un peu le dégustateur/rédacteur et de moduler ainsi la description "technique"/"objective".

    A part ça je vais aller relire le début de cette rubrique... sans doute pour m'apercevoir que tout à déjà été dit, et mieux dit :)

    JB
    #43

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 19677
    • Remerciements reçus 108

    enzo daviolo a répondu au sujet : Re: L'art du compte-rendu

    "Tout l'intérêt de lpv pour moi réside dans une description des vins que je puisse cerner au maximum ; ce qui m'intéresse est de pouvoir idéalement me projeter sur un vin décrit, et selon mes goûts imaginer si il me plairait à moi ou pas. Si cela passe par du lyrisme (si le lyrisme est utilisé comme moyen pour décrire), pourquoi pas, mais ce n'est pas ce que je viens chercher. "

    j'aurais pu écrire la même chose qu'emmane, si l'on se cantonne à l'intérêt d'un CR car pour moi LPV n'est pas QUE cela.
    #44

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 895
    • Remerciements reçus 0

    emmane777 a répondu au sujet : Re: L'art du compte-rendu

    Laurent, pour moi aussi ce n'est pas uniquement pour cela, j'ai été un peu loin en affirmant que c'est "tout l'intérêt de lpv" , car il y a aussi un tas d'informations à receuillir, c'est un excellent lieu d'échanges sur le vin (mais là on s'écarte du sujet) ; disons qu'en premier lieu ce ne sont pas les recherches d'envolées lyriques dans les CR qui me font trainer sur ce site !

    Cordialement

    Emmanuel
    #45

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 430
    • Remerciements reçus 0

    Valéry M a répondu au sujet : Re: L'art du compte-rendu : qu'attendez-vous d'un CR ?

    Eric B écrit: J'aime bien l'image de l'eau de source pour "pure". C'est effectivement plus l'impression de pureté qui se dégage du vin qu'une histoire d'aromatique. La formule s'applique plutôt aux blancs, mais sur un rouge provenant de schistes, cela peut se concevoir, car le vin a alors une texture plus fluide, avec l'impression d'avoir une roche liquide en bouche (d'où cette sensation de pureté). Pour avoir testé à peu de jours d'écart des blancs et des rouges de schistes, la structures des vins et les sensations qui s'en dégagent sont quasi-similaires.

    Je conseille à tous d'acheter une bouteille d'une eau provenant de sols schisteux (Vernières par ex), de la dégazer, puis de la boire. Vous aurez la même impression de pureté et de "roche liquide".


    Eric, en te lisant, j'ai l'impression que tu définis la pureté comme la somme de minéralité, perception minérale et caractère gouleyant qui en résulte. Donc c'est bien différent de netteté ou de précision, qui caractérisent à mon sens plutôt les arômes...Mais peut-on envisager un vin pur qui n'est pas net ? Ne sera t-il pas juste gouleyant ?

    D'ailleurs quelle différence voyez-vous entre netteté et précision ?

    Mais on parle aussi de pureté du botrytis et là on est plus sur le registre arômatique, le botrytis plus pur aura moins d'arômes de miel si je ne m'abuse par exemple...

    Va-t-on vers l'émergence de deux termes : pureté minérale et pureté arômatique ?

    Amis de la prise de tête, à vos claviers !

    Valéry M
    #46

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 19677
    • Remerciements reçus 108

    enzo daviolo a répondu au sujet : Re: L'art du compte-rendu : qu'attendez-vous d'un CR ?

    on est d'accord emmane, j'ajouterais les rencontres viniques, essentielles pour moi.
    #47

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3230
    • Remerciements reçus 6

    whogshrog43 a répondu au sujet : Re: L'art du compte-rendu : qu'attendez-vous d'un CR ?

    > D'ailleurs quelle différence voyez-vous entre
    > netteté et précision ?
    >

    Perso je vois la netteté comme la "facilité" que j'ai à découper le profil aromatique du vin et la précision est pour moi lorsque j'ai en face de moi des arômes particulièrement identifiables avec précision (ex quand j'ai en face de moi la groseille à maquereau, ou le pamplemousse rose sans aucune possibilité de le confondre avec autre chose)... c'est pour moi en quelque sorte le niveau de détail du profil aromatique.

    Amicalement.
    Nico
    ___________________________
    Longue vie aux mangeurs d'étoiles...
    20* : les vins de rêve / De 19,5 à 18* : les vins exceptionnels / De 17,5 à 16*: les vins excellents / De 15,5 à 13,5* : les bons vins / De 13 à 11,5* : les vins corrects / 11* et moins : les vins médiocres *A...
    #48

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 5644
    • Remerciements reçus 46

    Martinez a répondu au sujet : Re: L'art du compte-rendu

    Me faire une idée de la qualité et du style en sachant qu'il est fait avec le plus d'objectivité possible. Point Barre.

    Si la description du style passe par du lyrisme, pourquoi pas.

    Sur la qualité, plus c'est carré, mieux c'est.

    Jmm

    Jmm
    #49

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 383
    • Remerciements reçus 0

    hilde a répondu au sujet : Re: L'art du compte-rendu

    bonjour

    la groseille à maquereau et le pamplemousse rose ça reste imprécis...:D

    moi j'aime quand on me parle de cuir 'de Russie' ou de champignon de Paris...

    bref, nombre de description me font 'marrer' ; j'y vois un lyrisme exalté

    en tant que femme, je me méfie des bonimenteurs...qu'ils me disent que je suis belle me suffit

    hilde
    #50

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 5483
    • Remerciements reçus 113

    Jean-Bernard a répondu au sujet : Re: L'art du compte-rendu

    certes mais quand on décrit un vin ce n,est pas à lui qu'on s'adresse (on n'a pas à le séduire pour le boire si je puis me permettre) donc je comprends pas vraiment où vous voulez en venir?

    JB
    #51

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 430
    • Remerciements reçus 0

    Valéry M a répondu au sujet : Re: L'art du compte-rendu : qu'attendez-vous d'un CR ?

    Hilde, le pire c'est que la groseille à maquereau lisse et blanche a bien un goût différent de la groseille à maquereau à piquants jaune ou rose. Sans déconner ! Ca me rappelle une discussion avec Stéphane Magnien (domaine Jean-Paul Magnien, pas l'autre) où il me parlait du cassis, mais du cassis écrasé. C'est une question de personnalité. Il y en a qui trouvent le vin bon et d'autres qui prennent plaisir à le disséquer. Pour moi l'un n'empêche pas l'autre.

    Valéry M
    #52

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3230
    • Remerciements reçus 6

    whogshrog43 a répondu au sujet : Re: L'art du compte-rendu

    On parle pas là de prendre plaisir à le disséquer mais bien de d'essayer de rendre son ressenti compréhensible en essayant de sortir du seul vocabulaire emotionnel afin de rendre les Comptes Rendus un minimum intéressant pour le lecteur.

    Comme dit Valery, les nuances nuances aromatiques et la précision de la description peuvent être très fine lorsque l'on possède une mémoire et une connaissance sensorielle importante et il ne s'agit pas que de boniments... quand vous avez en face de vous en dégustation quelqu'un qui éclaire vos sensations en vous aidant à les nommer vous vous rendez compte qu'il ne s'agit pas que de lyrisme lorsque certains évoquent des arômes très précis.

    Amicalement.
    Nico
    ___________________________
    Longue vie aux mangeurs d'étoiles...
    20* : les vins de rêve / De 19,5 à 18* : les vins exceptionnels / De 17,5 à 16*: les vins excellents / De 15,5 à 13,5* : les bons vins / De 13 à 11,5* : les vins corrects / 11* et moins : les vins médiocres *A...
    #53

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 15038
    • Remerciements reçus 440

    Eric B a répondu au sujet : Re: L'art du compte-rendu

    quand vous avez en face de vous en dégustation quelqu'un qui éclaire vos sensations en vous aidant à les nommer vous vous rendez compte qu'il ne s'agit pas que de lyrisme lorsque certains évoquent des arômes très précis

    J'ai un exemple pris lors d'une dégustation que j'animais tout à l'heure. Un vin espagnol 100 % macabeu sentait la pêche. Mais pas la pêche mûre, la pêche blanche ou jaune. Plutôt le yaourt aromatisé à la pêche, car légèrement lacté (fermentaire) et un côté artificiel genre "je sens plus la pêche que la vraie pêche". Ceci dit, il a beaucoup plu.

    Nota : aucun vin "vibrant", ce soir... ;)

    Eric
    Mon blog
    #54

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2555
    • Remerciements reçus 1

    oenopol a répondu au sujet : Re: L'art du compte-rendu

    Electro-encéphalogramme plat, plus la moindre vibration.............................

    PS: je lisais une rvf hier en me couchant, les 2000 10 ans après, vibrant revient assez souvent.

    Amicalement,
    Paul
    #55

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 5483
    • Remerciements reçus 113

    Jean-Bernard a répondu au sujet : Re: L'art du compte-rendu

    Intéressant :)
    et comment doit-on comprendre le terme "vibrant" d'après eux?

    JB
    #56

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3230
    • Remerciements reçus 6

    whogshrog43 a répondu au sujet : Re: L'art du compte-rendu

    "Vibrant" que çà m'arrive d'être proche de penser çà mais j'ai du mal à l'expliquer....je me demande si une forte intensité aromatique, une complexité importante, un vin qui évolue beaucoup (l'impression que plein d'aromes vont et viennent) associés à de la tension en bouche ne peuvent pas donner ce genre d'impression.

    Mais c'est vrai que çà nécessite des éclaircissements car çà touche beaucoup d'élèments différents : intensité, complexité, évolution, tension et énergie....

    Amicalement.
    Nico
    ___________________________
    Longue vie aux mangeurs d'étoiles...
    20* : les vins de rêve / De 19,5 à 18* : les vins exceptionnels / De 17,5 à 16*: les vins excellents / De 15,5 à 13,5* : les bons vins / De 13 à 11,5* : les vins corrects / 11* et moins : les vins médiocres *A...
    #57

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2261
    • Remerciements reçus 13

    Gastronomix a répondu au sujet : Re: L'art du compte-rendu

    Mieux que la groseille à maquereaux, il y a la cerise avec toutes ses déclinaisons: griotte, burlat, noire, cœur de pigeon, etc...et même sa version alcoolisée: le kirsch!

    A moins d'être maraicher ou botaniste, vous avez intérêt à avoir l'imagination fertile lorsque vous lisez un C-R qui évoque l'une d'entre elles.

    Arnaud
    #58

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 430
    • Remerciements reçus 0

    Valéry M a répondu au sujet : Re: L'art du compte-rendu : qu'attendez-vous d'un CR ?

    Tiens c'est marrant aujourd'hui j'ai dégusté un Condrieu 2009 de Frédéric Clini et un des arômes était ... yaourt à l'abricot !

    Valéry M
    #59

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3230
    • Remerciements reçus 6

    whogshrog43 a répondu au sujet : Re: L'art du compte-rendu

    Oui yaourt à xxxxx, çà m'arrive de le sentir.

    Question aux spécialites : l'arôme de "yaourt" vient-il de l'acide lactique ????

    Amicalement.
    Nico
    ___________________________
    Longue vie aux mangeurs d'étoiles...
    20* : les vins de rêve / De 19,5 à 18* : les vins exceptionnels / De 17,5 à 16*: les vins excellents / De 15,5 à 13,5* : les bons vins / De 13 à 11,5* : les vins corrects / 11* et moins : les vins médiocres *A...
    #60

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javaux
    Temps de génération de la page : 0.172 secondes

    Connexion

    Publicité 1

    Utilisateurs en ligne

    • Utilisateurs en ligne: 17
    • Utilisateurs hors-ligne: 1,936
    • Invités: 1,673

    L´abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

    © 2017 Lapassionduvin.com. Tous droits réservés.