Publicité slide

    Maison Trimbach

    • Messages : 2288
    • Remerciements reçus 0

    20sang a répondu au sujet : Re: 36 vins de la maison Trimbach dont 19 Clos Sainte Hune

    "à quel point les vins d’Alsace méritent une attention plus marquée de la part des amateurs de grands vins. "
    certes
    mais pas seulement Hugel, Trimbach, Faller, Zind Deiss et Cie.

    J'ai eu la "chance" de goûter F.E. et Ste Hune dans le millésime 1997... je trouve ces vins très moyens, dans la droite ligne de ce millésime solaire, manquant de classe et finesse. On trouve tellement mieux en Alsace. Les grands millésimes malheureusment je n'ai pas eu la chance de les approcher. Juste effleuré Ste Hune 1993 qui ne manquait pas de classe. Et F.E. 1996 goûté bien trop tôt quand il n'était encore qu'à l'état de décapant pour osesophage... j'ai du mal à croire que cette acidité soit fondue.

    «Un homme se doit de croire en quelque chose... Moi, je crois que je vais boire un autre verre !»
    #61

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 27147
    • Remerciements reçus 284

    Luc Javaux a répondu au sujet : Re: 36 vins de la maison Trimbach dont 19 Clos Sainte Hune

    Vincent,

    Je te réserve ma dernière bouteille de F.E. Vendanges Tardives 1983 pour ton prochain passage en Belgique. Peut-être que grâce à elle, tu te décideras enfin à passer chez moi... ;)

    Luc
    #62

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 14271
    • Remerciements reçus 3

    François Audouze a répondu au sujet : Re: 36 vins de la maison Trimbach dont 19 Clos Sainte Hune

    Vincent,
    Je me vois mal dire à Jean Trimbach : "vous n'avez pas autre chose que vos vins ?".
    Il est assez difficile de parler d'autres vins quand on participe à une dégustation de Trimbach.

    A noter : on me propose de participer à cette dégustation de vins de Trimbach, où il n'y a que des Trimbach. Je n'ai pas été pris en traître.
    Je les ai bus et j'en parle.
    Mais effectivement, on peut aussi parler du développement des ours dans les Pyrénées, ou de Clearstream. Mais ce n'est pas ce que j'ai bu.


    Cordialement,
    François Audouze
    #63

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2288
    • Remerciements reçus 0

    20sang a répondu au sujet : Re: 36 vins de la maison Trimbach dont 19 Clos Sainte Hune

    faut pas s'énerver. Mon message était général.

    Buvez du Trimbach puisque vous êtes invités par Trimbach à boire du Trimbach. C'est certain que les petits producteurs n'invitent pas des privilégiés (et prescripteurs) à boirte quelques bouteiles aux "staaaaaaates"

    ""vous n'avez pas autre chose que vos vins ?" Mais pourquoi pas ? Rien ne les empêche de promouvoir une région au lieu de ne présenter que leurs vins !!
    Ils le font peut être mais je ne crois pas.

    «Un homme se doit de croire en quelque chose... Moi, je crois que je vais boire un autre verre !»
    #64

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 603
    • Remerciements reçus 0

    stephalsace a répondu au sujet : Re: 36 vins de la maison Trimbach dont 19 Clos Sainte Hune

    Avez-vous vraiment commencé par les VT ?

    stéphane
    #65

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 14271
    • Remerciements reçus 3

    François Audouze a répondu au sujet : Re: 36 vins de la maison Trimbach dont 19 Clos Sainte Hune

    Pour la famille Trimbach, le fait de faire une telle présentation n'est pas un acte neutre. Il y a une énorme émotion, un trac, la peur de rater un examen. Je l'ai senti.
    L'idée d'aller faire la promotion d'autres vins que les siens parait encore plus hypothétique que cette expérience qui ne sera sans doute pas répêtée de sitôt.

    Encore une fois, sur le même registre, si ça s'est passé à Santa Monica, je ne peux pas dire que ça s'est passé à Melun.

    A noter qu'à la Maison de l'Alsace, aux Champs Elysées, plusieurs producteurs se retrouvent pour faire goûter leurs vins ce qui fait plus collégial que ces manifestations assez spectaculaires, mais passionnantes.

    Je vous avouerai que je ne regrette pas d'avoir goûté 19 Clos Sainte Hune lors de cette soirée. Et comme je ne roule pour personne, quand j'aime, je le dis.
    Je ferai un rapport sur les 116 vins du Jura car je les ai adorés. Et je ferai aussi un rapport sur tous les Lynch Bages remontant jusqu'à 1929 que j'ai bus.


    Cordialement,
    François Audouze
    #66

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2288
    • Remerciements reçus 0

    20sang a répondu au sujet : Re: 36 vins de la maison Trimbach dont 19 Clos Sainte Hune

    personne ne dit le contraire.

    il suffit juste de ne pas prendre pour soi les remarques générales.

    Remarque générale = simplement que c'est vrai qu'il faut découvrir les grands Alsaces mais que ceux-ci ne se limitent pas aux grands noms.

    «Un homme se doit de croire en quelque chose... Moi, je crois que je vais boire un autre verre !»
    #67

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 603
    • Remerciements reçus 0

    stephalsace a répondu au sujet : Re: 36 vins de la maison Trimbach dont 19 Clos Sainte Hune

    Et pour l'ordre !!! Car j'ai également eu la chance de gouter le SH VT 89 hors choix, mais à la fin du repas car et j'ai l'impression que rien ne peut plus être dégusté après lui.

    stéphane
    #68

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 14271
    • Remerciements reçus 3

    François Audouze a répondu au sujet : Re: 36 vins de la maison Trimbach dont 19 Clos Sainte Hune

    Stéphane,
    Je n'avais pas répondu sur ce sujet.
    Il se trouve que ça s'est très bien passé comme cela.
    Je n'ai eu aucune difficulté à passer ensuite aux vins qui suivaient.
    Je suis d'accord avec vous, le 89 Hors choix est un point final.
    Mais en fait, lors de l'excès que j'ai rencontré aux USA, je ne suis pas mécontent d'avoir bu ce vin au début pour en profiter pleinement.
    Le lendemain, Bipin Desai a organisé les Lynch Bages en quatre séries, en mettant des années par niveau. Et la meilleure des séries a été mise en troisième et pas en quatrième, car Bipin supputait que la fatigue jouerait. Et il a eu raison.


    Cordialement,
    François Audouze
    #69

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3192
    • Remerciements reçus 17

    PtitPhilou a répondu au sujet : Re: 36 vins de la maison Trimbach dont 19 Clos Sainte Hune

    Merci pour ce cr où l'on sent tout le plaisir que vous avez éprouvé lors de la dégustation (et je le comprends bien ;) ).

    Juste une chose : quand vous dîtes "Et la meilleure des séries a été mise en troisième et pas en quatrième, car Bipin supputait que la fatigue jouerait. Et il a eu raison.", n'est-ce pas favoriser les millésimes et crus réputés "meilleurs" et abandonner les plus "faibles" à un relativement triste sort et piper les dés avant la dégustation ?
    Je comprends bien qu'il faille mettre en valeur les plus belles bouteilles, mais alors pourquoi en mettre autant si on sait d'avance qu'on ne pourra pas toutes les apprécier à leur juste valeur ?
    Il y a quelque chose qui me gêne dans votre raisonnement et celui de votre ami Bipin Desai, il me semble, à savoir on sert les meilleurs crus au départ pour en profiter puis les moins bons après (grosso modo) : c'est sûr, les moins bons sont cuits d'avance et cela ne fait que renforcer l'idée que les bons sont vraiment nettement au-dessus, non ?
    Bon, en relisant le cr ci-dessus, je ressents pas cette gêne. Faisiez-vous une pause entre chaque série ?
    Vous me dîtes si je ne suis pas assez clair, je sais je chipote probablement pour rien :)

    Phil

    _____________________________________________________________________________________
    Phil:)
    Ô lachrima Christi ! C'est de la Devinière, c'est vin pineau. Ô le gentil vin blanc ! et par mon âme, ce n'est que vin de taffetas. (Grandgousier dans Gargantua.IV)
    #70

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 14271
    • Remerciements reçus 3

    François Audouze a répondu au sujet : Re: 36 vins de la maison Trimbach dont 19 Clos Sainte Hune

    Phil,
    Cette question ne me dérange vraiment pas, parce que c'est intéressant.
    Hier soir j'ai fait un de mes dîners, et on a fini par Rayne Vigneau 1880.
    Je finis toujours en apothéose.
    Là, l'intérêt, c'était de "visiter" Lynch Bages à travers les âges. Je vais le raconter dans un autre sujet.
    Les vins ont été bus en 4 séries de 9 vins, avec suffisamment de temps entre chaque série.
    Et Bipin a organisé les séries en vins de climatologies comparables. Donc les années les plus prestigieuses se sont retrouvées ensemble, ce qui n'est pas si mal, car sinon, dans une série, un vin brillant aurait fait de l'ombre à un vin qui méritait l'examen.
    Mais, surtout, l'intéêt de cet exercice, c'est de mieux connaître un vin à travers l'histoire, comme je l'avais fait avec 39 millésimes de Montrose. Donc si on constate qu'une année est plus faible, est-ce que ça gêne ?
    J'ai plutôt constaté l'inverse, puisque dans une série, j'ai classé 1957 devant 1934 et 1937 !!!
    Nous avions les Trimbach au dîner de la veille, Lynch Bages était au déjeuner qui suivait. Avoir mis les plus structurés des LB en 3ème série et pas en 4ème m'est apparu prudent.


    Cordialement,
    François Audouze
    #71

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 119
    • Remerciements reçus 0

    Nez rond a répondu au sujet : Re: Trimbach

    Bonsoir,

    L'on me propose qq flaçons de St Hune 97 et 98 et 99 au prix de 50 € ttc ...
    Je pense que c'est un bon prix ? , j'aime bcp ce vin, l'ayant dégusté une dizaine de fois....Mais...
    Pas trop le temps d'aller voir via les guides sur ces mill.
    ... Je fais donc appel à vous :D
    Merci et viticolement
    #72

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 8734
    • Remerciements reçus 48

    RaymondM a répondu au sujet : Re: Trimbach

    50€ !!!!! Mais c'est de la "provoc";)
    Je n'en ai jamais vu à moins de 90€ et souvent plus !

    Raymond
    #73

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 196
    • Remerciements reçus 0

    Zyp a répondu au sujet : Re: Trimbach

    Et d'autres personnes peuvent elles en profiter ?? (un amateur très interessé !!)

    Pierre
    #74

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3067
    • Remerciements reçus 0

    charlesv a répondu au sujet : Re: Trimbach

    Pas de petit Clos Sainte Hune (quand on aime) ! Le 98 est un bébé .
    Le prix est tout doux voire sujet à caution .

    " Je n'écris pas pour une petite élite dont je n'ai cure, ni pour une entité platonique adulée qu'on surnomme la Masse. Je ne crois pas à ces deux abstractions, chères au démagogue. J'écris pour moi, pour mes amis et pour adoucir le cours du temps. " Jorge Luis Borges
    #75

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3067
    • Remerciements reçus 0

    charlesv a répondu au sujet : CR: Trimbach Riesling Cuvée Frédéric Emile 2000

    CR:
    Mon dernier séjour en Bourgogne s'est terminé en beauté par un repas roboratif accompagné entre autres par une bouteille de Riesling Cuvée Frédéric Emile Trimbach 2000. Autant le dire immédiatement ce vin est proche de la perfection.

    Ce samedi est pluvieux dans l'Ouest de la France. Le vague à l'âme, pour accompagner une tête de veau, je décide de tenter un accord en contrepoint, je visite de nouveau FE 2000. Je rappelle que cette cuvée est issue de l'Osterberg et du Geisberg.

    La couleur est peu évoluée. Le nez est d'une exquise finesse, mêlant les fleurs d'acacia et des notes subtiles rencontrées dans les brocantes quand les meubles fleurent bon l'encaustique. La bouche est d'une précision inouïe. L'attaque est dense et sèche. L'acidité sert de tuteur à l'ascension irrésistible d'un vin d'une grande fraîcheur. La finale est marquée par des notes minérales presque salines.

    L'accord avec le plat se fait sur une opposition radicale de style et de texture. Le contraste est marqué comme une photographie prise avec un filtre polarisant.

    " Je n'écris pas pour une petite élite dont je n'ai cure, ni pour une entité platonique adulée qu'on surnomme la Masse. Je ne crois pas à ces deux abstractions, chères au démagogue. J'écris pour moi, pour mes amis et pour adoucir le cours du temps. " Jorge Luis Borges
    #76

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17731
    • Remerciements reçus 324

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Trimbach

    www.lapassionduvin.c...
    nous sommes en phase!!!

    Jérôme Pérez
    #77

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3067
    • Remerciements reçus 0

    charlesv a répondu au sujet : Re: Trimbach

    Votre texte est d'une très grande justesse. Bravo.
    Quand l'avez-vous écrit ?

    Pierre Trimbach, que je connais depuis plus de 20 ans, est un homme discret mais déterminé. Un homme bien.

    L'Osterberg et surtout le Geisberg de Kientzler sont dans le même style admirable. Le Geisberg est au vieillissement proche de la perfection du Clos Sainte-Hune produit sur le Rosacker.

    J'aime beaucoup aussi le Hengst de Josmeyer.

    Tous de grands vins de table, digestes. Je les bois à "gorge déployée".

    " Je n'écris pas pour une petite élite dont je n'ai cure, ni pour une entité platonique adulée qu'on surnomme la Masse. Je ne crois pas à ces deux abstractions, chères au démagogue. J'écris pour moi, pour mes amis et pour adoucir le cours du temps. " Jorge Luis Borges
    #78

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3192
    • Remerciements reçus 17

    PtitPhilou a répondu au sujet : Re: Trimbach Frederic Emile 2000

    CR:
    J'ai dégusté hier soir lors d'un superbe repas ce FE 2000.
    Les notes terpéniques, dominantes à l'ouverture, ont laissé ensuite un peu de place aux fleurs, à une jolie note de coing, pour former un ensemble racé.
    Bouche d'une jolie ossature, acidité marquée, mûre, qui tend le vin comme un arc. Belle bouteille, encore trop jeune évidemment. Ce ne fut pas le plus grand sec de la soirée (grand Criots-Bâtard-Montrachet 98 de Latour, monumental Meursault Charmes 1994 des Comtes Lafon, qui possédait un volume en bouche que j'ai rarement rencontré), mais 5 à 10 ans de cave devrait lui donner une complexité digne des grands.

    _____________________________________________________________________________________
    Phil:)
    Ô lachrima Christi ! C'est de la Devinière, c'est vin pineau. Ô le gentil vin blanc ! et par mon âme, ce n'est que vin de taffetas. (Grandgousier dans Gargantua.IV)
    #79

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17731
    • Remerciements reçus 324

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Trimbach

    Charle, cet article remonte à mars 2005.

    Jérôme Pérez
    #80

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3067
    • Remerciements reçus 0

    charlesv a répondu au sujet : Re: Trimbach

    Phil,

    Je vous suis sur la complexité naissante de FE 2000. Cela dit, selon mon goût très personnel, je suis très sensible à l'heure actuelle à sa pureté immaculée.

    " Je n'écris pas pour une petite élite dont je n'ai cure, ni pour une entité platonique adulée qu'on surnomme la Masse. Je ne crois pas à ces deux abstractions, chères au démagogue. J'écris pour moi, pour mes amis et pour adoucir le cours du temps. " Jorge Luis Borges
    #81

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 27147
    • Remerciements reçus 284

    Luc Javaux a répondu au sujet : Re: Trimbach

    Dautant plus qu'entre le prix de cette cuvée et celui des deux autres vins cités par Phil, il n'y a pas photo...

    Luc
    #82

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3192
    • Remerciements reçus 17

    PtitPhilou a répondu au sujet : Re: Trimbach

    Luc, ça dépend : le Criots fut payé à peu près le même prix que le FE 2000. Certes, ce fut une occasion apparemment exceptionnelle. Le proprio de cette bouteille pourrait peut-être nous en dire plus. C'est sûr que sa valeur réelle marchande se rapproche plus des 80 €, je pense. Je ne connais pas les prix exacts du Charmes 94 de Lafon au domaine (à l'époque ça devait être assez accessible). Aux enchères, c'est malheureusement très élevé (env. 100/150€ j'imagine ?). J'en remercie d'autant plus chaleureusement la généreuse donatrice.

    Charles, je vous comprends quand vous évoquez la "pureté immaculée". Cependant, d'autres riesling tels que le Geisberg de Kienzler me semblent aller encore plus loin dans cette optique de finesse teintée d'austérité, que l'on peut aussi appeler pureté. Ce que j'aime dans cette cuvée, c'est sa personnalité (parfois un peu too much) dotée de notes terpéniques prononcées, mais qui possède suffisamment de fond et de classe pour dépasser le simple "pétrole" : j'ai goûté le FE 83 et les 96, 99, 2000. Pas suffisant pour me faire une idée précise, mais j'ai la conviction que cette cuvée gagne à vieillir une dizaine d'années.

    _____________________________________________________________________________________
    Phil:)
    Ô lachrima Christi ! C'est de la Devinière, c'est vin pineau. Ô le gentil vin blanc ! et par mon âme, ce n'est que vin de taffetas. (Grandgousier dans Gargantua.IV)
    #83

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3067
    • Remerciements reçus 0

    charlesv a répondu au sujet : Re: Trimbach

    J'ai la conviction que cette cuvée gagne à vieillir une dizaine d'années.

    FE VT 90 est en pleine forme depuis qq années, avec une parfaite intégration des SR.

    Comment avez-vous goûté FE 2001 ?

    " Je n'écris pas pour une petite élite dont je n'ai cure, ni pour une entité platonique adulée qu'on surnomme la Masse. Je ne crois pas à ces deux abstractions, chères au démagogue. J'écris pour moi, pour mes amis et pour adoucir le cours du temps. " Jorge Luis Borges
    #84

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 3192
    • Remerciements reçus 17

    PtitPhilou a répondu au sujet : Re: Trimbach

    charlesv écrivait:
    > J'ai la conviction que cette cuvée gagne à
    > vieillir une dizaine d'années.
    >
    > FE VT 90 est en pleine forme depuis qq années,
    > avec une parfaite intégration des SR.
    >
    > Comment avez-vous goûté FE 2001 ?

    Euh... boulette, j'ai goûté un certain nombre de riesling 2001, mais en vérifiant rapidement mes notes (éparpillées), je ne l'ai vraisemblablement pas dégustée (mais 83, 96, 99 et 2000, c'est sûr). Je suis allé trop vite en besogne. Avec toutes mes excuses.

    _____________________________________________________________________________________
    Phil:)
    Ô lachrima Christi ! C'est de la Devinière, c'est vin pineau. Ô le gentil vin blanc ! et par mon âme, ce n'est que vin de taffetas. (Grandgousier dans Gargantua.IV)
    #85

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : CR: Trimbach

    Au domaine en déc 2003 :

    CR: Domaine Trimbach Riesling Cuvée Frédéric Emile 2000.
    Notes : DS16,5/17 – PC16 - PP16+- LG15,5+.

    GC Osterberg + GC Geisberg (marno-calcaro-gréseux). On monte ici indéniablement en classe et en complexité. Le nez est loquace, fin, élégant, avec ses senteurs fines de minéral, d’agrumes, de menthol, de fruits mûrs (pomme, poire), de fleurs blanches. Bouche dense, équilibrée, subtilement citronnée, proprement définie, au profil plutôt rassurant, mais manquant un peu de folie. On pourrait souhaiter un peu plus de tranchant en final. Cela dit, ce vin prometteur (nullement alourdi par un quelconque sucre résiduel) n’a évidemment pas dit son dernier mot (« méfiez-vous de l’eau qui dort »).
    #86

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17731
    • Remerciements reçus 324

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Trimbach

    c'est marrant que tu notes ce manque de tranchant en finale, alors que les commentaires précédents louent cette belle acidité.

    Jérôme Pérez
    #87

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : Re: Trimbach

    Je pense que nous avons goûté sur place un FE 2000 en état transitoire.

    Je note votre enthousiasme sur cette cuvée et cela ne me dérange pas d'avoir certainement mal cerné ce vin dans un autre contexte.
    Tu noteras que le commentaire (et 2 notes) illustre les hésitations du petit groupe ce jour-là.
    #88

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest Auteur du sujet

    Guest a répondu au sujet : CR: Trimbach : Génial Clos Ste-Hune 1981

    CR: Riesling Trimbach Clos Ste-Hune 1981 : 19,5/20 - 19/11/06
    Olfaction sublime, qu’il faut initialement un peu aller solliciter : senteurs terpéniques, agrumes (cédrat, citron), minéral, menthol, pomme, rillettes (notes grasses), cassis frais même pour le sommelier qui nous accueille. La bouche, sans tapage, est un modèle d’unité, de retenue, d’énergie en même temps. Cristalline, avec des saveurs géniales et une finale ascendante, chavirante …
    Un accomplissement du Riesling, en pleine forme. Proche de la perfection (il ne lui manque qu’un tout petit peu d'impulsion en finale). Les regards échangés en disent long sur la qualité ultime de ce vin, au caractère trempé.


    Précédente dégustation :
    2. Alsace – Trimbach – Riesling Clos Sainte-Hune 1981 : Fév 2004
    LG17 – PC17 – PP17

    Teinte dorée profonde. Premier nez réduit, peu loquace, sur des notes alliacées, de nougat ; beaucoup plus d’ampleur et de profondeur à l’aération : miel de sapin, thym, réglisse, résine… Le vin est fidèle à sa réputation en bouche, d’une grande droiture, sec, huileux, très long, très vif.
    #89

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1367
    • Remerciements reçus 0

    J Ph Durand a répondu au sujet : Re: Trimbach

    Vin immense.

    Effectivement, j'avais relevé, comme insigne défaut, une finale qui manquait un tout petit peu de tension mais quelle admiration je ressens devant cette complexité, cette race, cette générosité distinguée, cette densité en bouche sans aucune lourdeur. Quelle émotion !

    Plutôt que menthol, je suggèrerai : calament, plus subtil (un peu comme herbe à curry, plutôt que curry pour le Krug Collection 64).

    Jean-Philippe Durand

    "La cuisine n'est que passion et partage" - Marc Meneau
    #90

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javaux
    Temps de génération de la page : 0.220 secondes

    Connexion

    Publicité 1

    Utilisateurs en ligne

    • Utilisateurs en ligne: 63
    • Utilisateurs hors-ligne: 1,899
    • Invités: 1,588

    L´abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

    © 2017 Lapassionduvin.com. Tous droits réservés.