Publicité slide

    Domaine Dirler-Cadé

    • Messages : 302
    • Remerciements reçus 0

    Thémistocle. a répondu au sujet : CR: Dirler RIESLING KESSLER 94

    CR: RIESLING KESSLER 94 DIRLER:
    grès rose des vosges. La robe est pâle, le nez subtil dans une dominante florale, la bouche coordonnée au nez marquée par une texture soyeuse enrobant la matière sur le minéral ainsi que les épices qui accompagnent le vin sur la longueur avec une belle tension. Se présente encore comme très jeune et s'annonce de longue garde. A accorder sur un poisson grillé nature.16,5/20

    Lionel.

    L. VAN DER GUCHT.
    #31

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Dirler

    alors je garde encore ;)
    #32

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 287
    • Remerciements reçus 0

    Winer Jammer a répondu au sujet : CR: Dirler gewurztraminer Saering 1988

    Bu ce midi un CR: Dirler GW Saering 88:

    Nez riche mêlant le fruit avec des notes végétales, très appétissant ; la bouche est élégante et caressante, offre une belle rondeur et un bon volume.
    Dans la droite lignée des saering et spiegel 85: excellent.

    mais je préfère encore les riesling Kessler 85 et 88, d'une autre dimension, et qui sont ama extraordinaires et qui en ont pour longtemps.

    Winer

    La Pomerol Attitude
    winerjammer.site.voi...
    #33

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 287
    • Remerciements reçus 0

    Winer Jammer a répondu au sujet : Re: Dirler

    Bu un autre GW Saering 88, idem le précédent.

    tant qu'il en reste encore ça va ...

    Winer

    La Pomerol Attitude
    winerjammer.site.voi...
    #34

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : CR: Dirler Alsace Grand Cru Spiegel Gewurztraminer SGN 1994

    CR: Alsace Grand Cru Spiegel – Dirler – Gewurztraminer SGN 1994 : 19/11/05
    JP17 – PP17 – LG16,5/17

    - Olfaction fruitée, fine, pure, offrant de splendides senteurs de fruits jaunes, de banane flambée, de fumée.
    - Matière en puissance, très fine, régalante, qui rappelle fortement par sa structure ronde et ses saveurs de beurre, de mirabelle charnue et de fumée un pinot gris sur son 31.
    #35

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 287
    • Remerciements reçus 0

    Winer Jammer a répondu au sujet : CR: Dirler GW SGN 89

    Bu un CR: Dirler GW SGN 89:

    Le nez de litchi et pamplemousse complété par des arômes évolués de rôti laisse place à la bouche d’une richesse monumentale et purement liquoreuse, impressionnante dans l’opulence sans être pataude, mais un peu trop sucrée pour mon goût.
    Pour ceux qui raffolent des liquoreux j'imagine que ce soit être proche du top.

    Winer

    La Pomerol Attitude
    winerjammer.site.voi...
    #36

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 287
    • Remerciements reçus 0

    Winer Jammer a répondu au sujet : CR: Dirler Riesling Kessler 88

    Ce doit être mon troisième post sur ce vin, mais je ne m'arrêterai que quand il n'y en aura plus.

    Le CR: Dirler Riesling Kessler 88, re re re r er er e bu ce soir est toujours aussi extraordinaire.
    Encore la même impression: yeux fermés, on s'imagine un grand Corton Charlemagne.

    Connais toujours pas les vins récents, mis à part une brève aventure avec un muscat 2002, vite oublié, mais les vieux des grandes années ...

    Winer

    La Pomerol Attitude
    winerjammer.site.voi...
    #37

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Dirler

    ce n'est pas le seul domaine dont la production s'est banalisée dans les dernières années...
    #38

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4779
    • Remerciements reçus 71

    Olivier Mottard a répondu au sujet : Re: Dirler

    Vin 100,

    Que veux-tu dire par "banalisée" ?

    J'ai dégusté chez ce producteur quasiment toute ses cuvées (dégustation de près de 2h00) et j'ai pu différencier les Riesling des différents terroirs, de même que ses Gewurztraminer ou ses Pinot Gris.

    Oui il y a des SR mais pas de déséquilibre ou d'impression pâteuse ...

    Je trouve même que les Gewurztraminer présentent une belle finesse.

    Ou alors, tu donnes une autre acception à ce vocable ?

    Cordialement, :)

    Olivier
    #39

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Dirler

    banalisation en Alsace = aromes agrumes stéréotypés et bien sûr SR.
    Ici les rieslings étaient autrefois parfaitement secs.

    pateux heureusement que non mais bordel qu'ils fassent des vins secs qui soeint vraiment secs
    surtout que les terroirs gréseux du secteurs ne donnent pas beaucoup d'acidité et les vins ont besoin d'être secs
    #40

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4779
    • Remerciements reçus 71

    Olivier Mottard a répondu au sujet : Re: Dirler

    Dans ce sens, je comprends ton opinion.

    Olivier
    #41

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 287
    • Remerciements reçus 0

    Winer Jammer a répondu au sujet : Re: Dirler

    Bu (encore) le gewurzt Saering 88 cette fois:
    idem les précédents posts, avec cette fois une idée plus précise de la tonalité végétale qui suit l'attaque et jusqu' à la finale: de la verveine avec un poil de menthe; après le doux fruit de l'attaque, c'est super.

    Mais c'était la dernière ...

    Winer

    La Pomerol Attitude
    winerjammer.site.voi...
    #42

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 59
    • Remerciements reçus 0

    princedolois a répondu au sujet : Re: Dirler

    Bonjour , j'ai la possibilite d'avoir du riesling GC Saering de 1993
    Quand pensez vous sur ce millesime et la qualite de ce vin.
    Avez vous un prix indicatif a me dire.
    Je n'ai pas le nom du domaine pour l'instant
    Merci a vous d'avance

    chateau Seguin on y revient !!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Pessac-Léognan
    #43

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2288
    • Remerciements reçus 0

    20sang a répondu au sujet : Re: Dirler

    à mon avis trouver ce vin dans ce millésime c'est Schlumberger et c'est à éviter (à moins que tu aimes l'acide sulfurique(:P))

    «Un homme se doit de croire en quelque chose... Moi, je crois que je vais boire un autre verre !»
    #44

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2288
    • Remerciements reçus 0

    20sang a répondu au sujet : CR: Dirler Kessler 1999

    CR: Dirler Kessler 1999
    nez fin, touches d'encaustique... (forcément pétrole aussi pour les inconditionnels (:P))
    attaque souple, qqs SR (:X), acidité basse comme il se doit sur ces terroirs gréseux.
    c'est bon certes mais pas emballant : c'est mollasson, ça ne vibre pas ... évidemment à cause du SR totalement hors de propos sur ces terroirs... mais pas seulement. Trop BCBG à mon goût et à mon avis des rendements confortables.

    «Un homme se doit de croire en quelque chose... Moi, je crois que je vais boire un autre verre !»
    #45

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 302
    • Remerciements reçus 0

    Thémistocle. a répondu au sujet : CR: Dirler Rieling Kessler 1994.

    CR: Dirler Riesling Kessler 1994: il faut à la fois avoir le goût des vins (faussement ) maigres et un tempérament résolument optimiste quant aux bienfaits du temps pour encaver ce merveilleux terroir lors de sa sortie.
    La récompense est là, après quelques approches à « taster » de cette bouteille ces dernières années: la robe reste peu teintée, d'évolution très lente , brillante et limpide. Le premier nez d'emblée bavard sur le fumé (de le roche) et la noisette puis les zestes d'agrumes à l'aération.
    La première bouche cinglante sur l'attaque acide du citron vert. Le premier contact un brin austère se dément en restant sur le vin qui dévoile peu à peu ses atouts majeurs que sont la profondeur toujours armée par la noble acidité qui joue avec la donne tactile délicate issue du grès. Le vin se goûte absolument sec et l'on devine le fantôme d'une belle maturité de départ un rien botrytisée. La rétro est riche dans le registre fruité des agrumes auquel se mélange miraculeusement le raisin cueilli fraîchement et croqué à la vigne.
    L'équilibre d'un grand sec dont la longueur est tranquillement assise sur la matière. Mûr à point aujourd'hui et merveilleusement apéritif. Dans l'ombre de ce verre je distingue l'élégance sobre et clinique d'une belle table avec sans doute un grand poisson de mer à la chair ferme et serrée préparé simplement.

    Bien à vous,

    Lionel.

    L. VAN DER GUCHT.
    #46

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17731
    • Remerciements reçus 324

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Rieling Kessler 1994.

    superbe compte rendu ! ça donne envie de rencontrer un tel vin. (mais aussi un tel dégustateur)

    Jérôme Pérez
    #47

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 302
    • Remerciements reçus 0

    Thémistocle. a répondu au sujet : Re: Rieling Kessler 1994.

    Chiche Jérôme, je vous propose une horizontale sur cette cuvée en 85, 89, 90, 93, 95V.T.,96, 97,98 et pourquoi pas l'un ou l'autre dernier millésime encore à la vente.

    J'aurai plaisir à vous recevoir à Strasbourg. Nous parlerons de cette bassine creusée dans le grès (La "Wanne"".) Contact: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

    Lionel.

    L. VAN DER GUCHT.
    #48

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 302
    • Remerciements reçus 0

    Thémistocle. a répondu au sujet : Re: Rieling Kessler 1994.



    Verticale voulais-je dire.

    Lionel.

    L. VAN DER GUCHT.
    #49

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 2941
    • Remerciements reçus 1

    Jean-Marie Cade a répondu au sujet : CR:Dirler-Cadé - Pinot blanc - Réserve - 2004 -

    CR: Pinot blanc - Réserve - 2004 -

    "C'est très agréable à boire" , dixit mon épouse. (dans sa bouche ça vaut un 95/100 Parker!)

    Après plusieurs bouteilles, c'est un vin qui exprime un équilibre bien dosé dans le gras, l'acidité, et le discret fruité. C'est le compagnon idéal de nos choucroutes au poissons.
    Pas cher, biodynamie en prime, le bonheur garanti par ces sombres heures de crise! :D

    Jean-Marie
    #50

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 66
    • Remerciements reçus 0

    Morgan Miel-Girard a répondu au sujet : CR: Dirler

    Dégustation cet après-midi à l'occasion des rencontre gastro viniques que nous organisons.
    En gros, notre cuisine fait une démonstration de ses plats de la carte gastronomique et un vigneron vient présenter lui même ses vins en accord avec les plats.
    De belles rencontres :)
    CR:
    Nous avions donc cette journée le jeune couple de vignerons Dirler-Cadé qui nous avait apporté pas moins de 7 vins à déguster.

    En premier, les muscats des grands crus spiegel et saering en 2007 et 2005 pour l'apéritif à la cave,
    Suivent le pinot gris et le gewurztraminer grands crus kessler et spiegel (en 2007 pour les deux) qui iront sur le foie gras poélé, jus de mangue réduit et purée de dattes corsée.
    Ensuite, sur la daurade royale à l'étuvée sur une tarte fine aux oignons on avait les riesling 2002 GC Kessler et 2005 GC Saering ( II )
    Et pour terminer sur le parfait au pralin, avec une quenelle de fruits du hogey en compote et pain d'épices, un Gewurzt VT 2001 GC Kessler.

    la matinée commence bien :)

    Muscat 2007 Grand Cru Spiegel

    Nez très ouvert au fruité frais et charmeur, la rose, le jasmin et la menthe se partagent le tableau olfactif ,
    Il est délicat, plaisant et très jeune
    La bouche est légère et vive, sèche ( 4 grammes de résiduel) sur des arômes de végétal fin et noble ( chevrefeuille suivi de notes infusées).
    C'est puissant et salin en finale, et surtout long
    Ce muscat marie dans sa jeunesse la délicatesse et la puissance.

    Muscat 2005 Grand Cru Saering

    Nez fin et discret sur les agrumes mûrs, le pomelos, le thé vert et des touches végétales, légerement mentholées.
    C'est plaisant, discret assez fin
    La bouche est souple et vive, sur la légerté.
    Les arômes végétaux dominent (fougère) ainsi que ces notes legérement amères de thé.
    Il est bâti sur une structure acide/amère/saline qui tend le vin ( assez inhabituel mais très désaltérant)
    Il est à attendre je pense.

    Pinot Gris 2007 Grand Cru Kessler:

    Nez discrétement fumé, sur les agrumes (écorces orange), mûr mais pas compoté. les notes végétales sont en second plan.
    C'est un nez discret et jeune.
    La bouche est ronde et fraiche, bien tendue, puissante et fumée, sur le miel et le citron confit.
    Finale longue et iodée, prenante.
    C'est un vin assez puissant, la bouche étant plus causante que le nez.

    Gewurztraminer 2007 Grand Cru Spiegel

    Nez mûr et ouvert, sur la banane (!), le raisin(ne riez pas :)) et l'ananas.
    Légères touches florales (rose et jasmin).
    Nez simple , fruité et très plaisant.
    La bouche est ronde et suave sur les mêmes arômes mais bien équilibrée et tendue en fin de bouche par une amertume bienvenue et pas envahissante.
    Vin puissant et équilibré, doux mais assez fin (entre 20 et 30 gr de sucre/litre).

    Riesling 2002 Grand Cru Kessler

    Nez ouvert, mûr et évolué sur des touches légérement pétrolées (pas omniprésentes et assez nobles) =>encaustique
    Les agrumes se fondent dans le vin et se devinent mûrs accompagnées par le miel et les amandes .
    C'est un nez assez complexe et évolué.
    La bouche et vive et pleine, marquée par une grande tension (l'équilibre va plutôt sur la vivacité même si le vin à une belle matière), avec des arômes de bouche sur la noix, les amandes, le miel et le pamplemousse.
    La finale est longue, saline et puissante.
    Délicieux

    Riesling 2005 Grand Crud Saering (II)

    Ce vin est la deuxième vendange de 2005, récolté en surmaturité et vendangé en sec (14°alc/vol)
    Nez chlorophillé , mentholé et légérement miellé.
    Les agrumes sont nettement confiturés.
    Le nez est puissant, discret mais marqué semble t'il par un léger Botrytis.
    Sur l'aération on a plus les agrumes et la minéralité qui ressortent.
    C'est un nez complex et complet, assez jeune.
    La bouche est vive, ciselée et (très)puissante.
    L'alcool présent ne se ressent pas telquel mais joue le rôle d'exhausteur de saveurs et d'acidité
    Le fruité est très mûr sur les agrumes.
    C'est un vin très(trop?) puissant qui a besoin de temps pour se fondre
    Spécial

    Gewurztraminer 2001 VT Grand Cru Kessler

    Nez ouvert sur la mangue et la papaye, sur de délicates touches poivrées, litchi et jasmin présent mais en retrait.
    Léger Botrytis (menthe et chlorophille)
    Le nez est plaisant et assez complexe, bien mûr.
    La bouche est riche, ronde et équilibrée, sur le miel, la mangue (principal arôme) et les fruits exotiques.
    La finale est puissante, poivrée (blanc) et épicée (douces) mais aérienne.
    C'est un vin de plaisir qui se boit sans soif :)
    Très agréable.

    Tous ces vins me semble t'il sont caractérisés par leur grande puissance de structure et toujours cette finale saline qui allège le tout .
    Est ce là la marque d'une agriculture en BioD ? en tout cas, cela rajoute énormément de profondeur aux vins et les rends facilement buvables (pas de lourdeur)
    Ils sont aussi caractérisés par une vinification en sec la plupart du temps, ce qui est très plaisant (pour moi du moins)

    rencontre très instructive et intéressante

    Morgan.
    #51

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1730
    • Remerciements reçus 135

    chrisdu74 a répondu au sujet : CR: Dirler-Cadé Muscat 2004 grand cru Spiegel

    CR:
    Bonsoir, hier ça sentait l'asperge dans la maison (en fait c'était les endives en début de cuisson, va falloir que je révise mes classiques) , alors je suis descendu chercher un
    CR: Muscat 2004 grand cru Spiegel du domaine Dirler-Cadé pour l'apéritif.

    Belle robe limpide jaune pâle mais néanmoins soutenue; le nez est sur le raisin de muscat mais très léger presque floral et il me semble déceler derrière des notes plus exotiques, un peu comme un jeune gewurz.
    L'attaque est un peu plate mais le vin dévoile vite une concentration étonnante en bouche. Le goût de muscat est bien présent sur une trame très complexe (comme d'habitude j'ai du mal à citer un arôme mais il y a plus de tout que dans un petit blanc ordinaire) et totalement sèche (j'ai pas le taux de SR mais doit pas y avoir grand chose). Je ne sait pas si c'est cela qu'on appelle la minéralité mais j'ai vraiment plus l'impression de boire le terroir qu'un jus de raisin. Cela se termine sur une finale très très longue et assez amère qui serait presque désagréable en dégustation pure mais se fait totalement oublier avec un accompagnement solide.
    J'aime !!!!!! :)o:)o

    3-5 ans c'est vraiment l'âge idéal pour boire ce genre de vin qu'il est criminel d'ouvrir avant, les fois ou j'ai tenté l'expérience la finale était plus courte et le vin ne se livrait pas totalement.
    Celui là semble néanmoins avoir encore de la réserve. Je n'ai malheureusement que du muscat en Spiegel 2004 mais je vais tenter de conserver plus longtemps une bouteille et la comparer avec un Riesling Spiegel 2001 pour voir si l'effet terroir se manifeste vraiment.

    Bon, du coup j'ai acheté des asperges pour voir si l'accord classique fonctionne. A demain :)-D

    Chris d'U
    #52

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1730
    • Remerciements reçus 135

    chrisdu74 a répondu au sujet : CR: Dirler-Cadé Sylvaner Vieilles Vignes 2007

    Le week-end dernier, je goûte mon premier

    CR: [size=large]Sylvaner Vieilles Vignes 2007 du domaine Dirler-Cadé[/size]

    Ma façon de boucler à distance le "Böttcher's Sylvaner Tour 2009" ;)

    Dégustation à la sortie de l'armoire à vin (env. 12°C) ,
    robe jaune-dorée pâle , nez fin et complexe sur les fleurs et une pointe fugace d'arômes exotiques.
    L'attaque en bouche est assez légère , se développe sur une bouche moyennement large puis une finale très longue et fraîche.
    Légère sensation d'alcool et une pointe de dureté en finale, signe de jeunesse ? pour ce vin réputé pour son aptitude à la conservation (le 2004 se tenait encore très bien cet hiver).

    Un beau vin parfaitement sec comme je les aime et qui se boit tout seul :)o

    Santé :)-D

    Christophe [size=x-small]...bon les gars me laissez pas tous seul avec mes CR de Dirler.., j'suis quand même pas le seul à en boire ?[/size]

    Chris d'U
    #53

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1730
    • Remerciements reçus 135

    chrisdu74 a répondu au sujet : CR: Dirler-Cadé au salon Naturellia de la Roche sur Foron

    Un après-midi très très calme sur ce salon. J'ai pu faire la connaissance de Mr Dirler "fils" (j'avais rencontré son épouse et le père au domaine lors de mes visites).

    Une partie de la gamme était en dégustation (avez vous déjà vu le nombre de références sur le tarif ?) surtout les 2006 et 2007.

    J'ai noté ce qui semble un effet millésime avec des 2006 qui sont plus opulents, très ouverts avec une sorte de queue de paon en milieu de bouche qui du coup semble courte malgré une grande persistance des arômes. Au contraire, la plupart des 2007 m'ont paru assez peu expressifs au nez (l'âge doit y faire aussi) mais assis sur une structure plus profonde et plus cohérente.
    CR:
    J'ai retenu le pinot noir vinifié en blanc 2006 assez atypique avec ses arômes briochés et lactiques, le Sylvaner vieilles vignes est toujours égal à lui même, ce 2007 est un grand vin sec de table, à attendre encore à mon goût. J'ai été bluffé par le Riesling Kessler 2007 qui a un peu plus de tout (structure, longueur, arômes,...) par rapport aux autres. Dommage que le Heisse Wanne n'était pas en dégustation. Et pour finir, une belle série de gewurz qui sont tout sauf variétaux même la cuvée de base.

    Chris d'U
    #54

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1730
    • Remerciements reçus 135

    chrisdu74 a répondu au sujet : CR: Dirler-Cadé Riesling grand cru Saering 2004 et 2007

    Décidemment, je continue mon parcours solitaire sur les vins de ce domaine. A 2 semaines d'intervalle, je me suis fait une micro-verticale de ce cru.

    CR: Riesling grand cru Saering 2007 dom. Dirler-Cadé

    Un vin parfaitement sec (2g SR) , essentiellement sur les agrumes au nez avec en bouche un supplément de complexité dans lequel il m'est difficile d'identier des arômes précis. Toute la bouche est tapissée de ce jus acidulé, savoureux et incroyablement salivant. Une petite pointe de dureté et d'amertume en finale ne sont pas génantes et la finale tout en finesse est très longue et complexe
    C'est très bon, du coup j'ai complété mon stock.

    Riesling grand cru Saering 2004 dom. Dirler-Cadé

    J'en ouvre une ce midi pour voir l'évolution potentielle de ce cru dont je viens de racheter quelques bouteilles de 2007.
    La robe est or pâle, le nez primaire est sur les agrumes, citron,orange, un peu de pamplemousse, les avis divergent. En bouche, il paraît très ouvert à l'attaque, tapisse le palais puis semble s'éteindre mais alors une très longue finale prend le relais, moins volumineuse mais très persistante. Le vin est plutôt sec mais pas tant que ça, je dirais entre 5 et 8 g. de SR, j'essayerai de trouver l'info. Mais surtout, une fois ouvert dans le verre, ce vin exhale des notes de surmaturité façon liquoreux de loire, un mélange d'abricot et d'orange (selon mon réféentiel). Cela transparaît moins en bouche et on reste sur une finale citronnée bien salivante aussi.
    C'est très bon :)o

    Chris d'U
    #55

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 4442
    • Remerciements reçus 0

    teddyteddy a répondu au sujet : Re: Dirler-Cadé

    Joli Pinot Gris 2000 GC Kessler SGN dégusté dernièrement grâce à Alain, sur des notes savoureuses d'ananas, avec une richesse conséquente, qui nécessite de déguster ce vin assez frais.

    Laurent
    #56

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1304
    • Remerciements reçus 0

    monlogin99 a répondu au sujet : CR: Dirler Riesling grand cru spiegel 2007

    CR: Dirler-CadéRiesling grand cru spiegel 2007

    Erreur je pensais ouvrir une bouteille de sylvaner de ce domaine et c'est un riesling qui arrive sur la table. Il y a un nez de citron, je l'ai senti. Un riesling ça peut avoir des arômes d'hydrocarbures, enfin c'est ce qu'on m'a dit, alors peut-être que celui-ci sent l'essence, on va dire ça. Sinon c'est marqué grand cru sur la bouteille, je ne sais pas s'il remplit les critères du cahier des charges de ce grand cru mais il s'est laissé boire.
    #57

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1304
    • Remerciements reçus 0

    monlogin99 a répondu au sujet : Dirler-Cadé Sylvaner Vieilles Vignes 2007

    Nez sur le citron et la pêche blanche. Bien
    #58

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 641
    • Remerciements reçus 1

    Le Jad a répondu au sujet : CR: Dirler-Cadé Riesling grand cru Saering 2003

    CR: Dirler Riesling grand cru Saering 2003 bu en août 2010.



    Robe très claire, pâle. Nez pas très expressif et simple sur les agrumes, le citron principalement. La bouche est très fraîche, tendue, longue. La minéralité devient plus présente à l'aération. Le vin gagne en puissance, en largeur et encore en longueur. La bouteille fut "descendue" assez rapidement alors que le vin gagnait en complexité sur la fin avec des amers agréables sur les zestes d'agruumes. J'ai dans l'ensemble trouvé le vin droit, tendu et classe.

    Un plat qui ne lui était pas destiné a bien convenu grâce à l'acidité: St Jacques et lard de Colonnata, une assiette très chargée pour nourrir les invités. La sauce citron/fenouil/réglisse/menthe était un peu "trop" pour ce vin.

    Une bien jolie bouteille.

    Jad.
    #59

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 1542
    • Remerciements reçus 55

    sideway a répondu au sujet : Re: Dirler

    Visite aujourd'hui au domaine ; on n'a pas pris rendez-vous mais on est très bien reçus. Dégustation autour du muscat et du riesling, et rien que pour ces 2 cépages, que la liste est longue ! Rien que pour les 4 grands crus (Kessler, Kitterlé, Saering et Spigel) et dans les vins secs, on doit se situer autour de 15 à 20 cuvées disponibles.
    J'ai été enthousiasmé par le spiegel, quel que soit le cépage, et particulièrement sur 2006. Des vins très ouverts mais qu'on sent capables d'une longue garde. Sans jeu de mots (mais c'est tentant quand même ;)), le cépage reflète au mieux le terroir dans ce secteur. Il y eut également un très beau riesling kessler 2006, que je qualifierais de baroque.
    Bref, cette adresse n'est certes pas une découverte, mais un incontournable qu'il fait bon connaître.

    Frèdè
    #60

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javaux
    Temps de génération de la page : 0.246 secondes

    Connexion

    Publicité 1

    Utilisateurs en ligne

    • Utilisateurs en ligne: 70
    • Utilisateurs hors-ligne: 1,894
    • Invités: 1,653

    L´abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

    © 2017 Lapassionduvin.com. Tous droits réservés.