Publicité slide

    Domaine Marcel Deiss

    • Messages : 17717
    • Remerciements reçus 313

    Jérôme Pérez a créé le sujet : Domaine Marcel Deiss

    Domaine Marcel Deiss

    15 route du vin
    68750 Bergheim
    Tél. : 03 89 73 63 37
    Fax. : 03 89 73 32 67



    www.marceldeiss.com/fr/

    Jérôme Pérez
    #1

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17717
    • Remerciements reçus 313

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : CR: Deiss Gewurzt. Saint Hypolite 99

    CR: Deiss Gewurzt. Saint Hypolite 99
    Au nez, on ne peut se tromper: le cépage parle, mais tout à  fait simplement comme dans tous les vins de chez Deiss. C'est complexe, on retrouve du litchi caractéristique, de la poire, mais aussi une pointe de minéralité qui s'exprime sur des notes que je trouve peu engageantes.
    La bouche est très volumineuse, grasse, puissante. La finale aurait mérité un peu plus de fraîcheur.
    Je reconnais le mal que j'ai avec les vins de chez Deiss. Ils ont la structure de grands vins, mais j'ai du mal avec ces nez que je trouve assez peu engageant. Je l'ai déjà  éprouvé avec d'autres cuvées de ce domaine.

    Jérôme Pérez
    #2

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 23558
    • Remerciements reçus 45

    Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Marcel Deiss

    Cest un des rares Alsaces que j'ai en cave.

    Michel et Yves peuvent donner à  nouveau leur point de vue du Bergheim SGN 94 bu à  la maison.

    Pour moi, la véritable découverte, ça a été les Riesling VT, comme le GC Schoenenbourg 95: sucre et minéralité, un mélange envoutant

    Cordialement
    Thierry
    #3

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Marcel Deiss

    Incontestablement un des domaines de référence pour moi en Alsace.
    le Schoenenbourg 1997 est le plus grand vin à  base de Riesling que j'ai bu jusqu'à  présent, mais je reconnais avoir beaucoup de lacunes dans ce domaine...
    De même, le gewurztraminer Altenberg SGN 1989 est un magnifique souvenir de dégustation, tout comme les quelques millésimes du grand vin de l'Altenberg que j'ai pu déguster.
    Il est vrai que la présence parfois importante de sucre résiduel peut déconcerter et rendre les accords gastronomiques délicats, mais les vins sont toujours magnifiquement équilibrés et se suffisent à  eux-mêmes dans la plupart des cas. Ce sont sans doute plus des vins de dégustation pure que de gastronomie, mais je ne suis pas non plus orfèvre en matière d'association mets et vins, et je suis certains que les connaisseurs trouveront les bons plats à  associer avec ces grands vins.
    La philosophie du domaine qui consiste à  mettre le terroir en avant par rapport aux cépages me semble en outre intéressante, et complémentaire de la démarche plus classique d'autres vignerons qui choisissent de garder la tradition du monocépage. Je ne suis pas sûr néanmoins qu'il soit forcément facile de reconnaître le cépage dans une vendange tardive ou une SGN de tokay ou de gewurz venant par exemple du Clos Saint Urbain chez Zind-Humbrecht. Mais c'est un autre débat...

    Luc
    #4

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Marcel Deiss

    Le personnage de Jean-Michel Deiss ne peut laisser indifférent et son extrémisme dans sa démarche terroir m'amuse. Par exemple, quand il te déclare qu'il n'est pour rien dans le choix des dates de vendanges et que c'est le terroir qui décide. On imagine la scène "Terroir oh mon Terroir dis-moi.... ?".

    Autre théorie discutable sur l'influence des terroirs sur la religion :"Le Schoenenbourg produit des vins intériorisés et austères. austère = protestant. Voilà  donc pourquoi Riquewihr est à  dominante protestante. CQFD. Et vice-versa pour Bergheim la catholique. Je respecte Jean-Michel Deiss et ses croyances, mais celle là  elle me fait plutôt rigoler.

    Quant aux vins, curieusement, je les trouve intéressants mais je ne passe pas à  l'achat. Toute cette approche est peut être un peu trop cérébrale et la notion de plaisir semble presque suspecte pour Deiss. Déguster son vin s'apparente plus à  un rite initiatique. Alors moi qui aime avant tout le côté festif du vin, côté rapport prix/plaisir je ne m'y retrouve pas vraiment.
    #5

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : CR: Marcel Deiss - Grand Vin de l'Altenberg 1997

    CR: Marcel Deiss - Grand Vin de l'Altenberg 1997

    Dégusté hier soir, un Grand Vin de l'Altenberg 1997. La robe est brillante, peu évoluée. Le nez est magnifique, sur les fruits exotiques, avec une belle minéralité. En bouche, une pointe de CO2 me gêne un peu mais s'atténue à  l'aération. Le vin est plutôt de type demi-sec, la longueur est très belle. A mon avis, à  laisser vieillir quelques années pour mieux l'apprécier.

    Luc
    #6

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Marcel Deiss

    Les plus grandes oeuvres sont parfois ardues à  comprendre - qui a lu Ulysse de Joyce ?- et lorsque on s'éloigne des repères du cépage… tout se complique. Je pense qui si vous retrouvez à  peine la marque du Gewurz ou du Riesling dans un vin… alors le vigneron a fait un vrai travail de vigneron. Quand je bois une coulée de Serrant ou un Hermitage (ça m'arrive malheureusement très rarement…) je ne cherche surtout pas à  retrouver le Chenin et la Syrah et j'espère même ne pas les retrouver.
    Quant aux vins issus du Rangen, en effet le terroir est si marquant qu'il est souvent bien difficile (et inutile…) de chercher à  identifier le cépage

    Si je trouvais quelques arpents, je pourrais aller à  l'encontre de Robert et créer Cépage Inconnu et n'indiquer que le terroir sur chaque cuvée…
    #7

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Marcel Deiss

    En fait j'aime les vins de Deiss (même si j'en achète peu : je n'ai pas les moyens^…) surtout Altenberg, Schoenenbourg, Burg, Engelgarten, Grasberg… j'ai moins d'affinités avec le Mambourg (je n'ai goûté qu'une fois…) et je trouve le Burlenberg un peu surfait (sauf grande expérience avec le 90) et les vins "de base" me semblent trop chers.
    Mais j'aime les vins des Faller's girls même si je les trouve antipathiques et que je n'en n'achêterai sans doute plus, de Zind-Humbrecht et de tous les grands vignerons alsaciens … ensuite mon goût et mon humeur du jour me portent plus facilement vers l'un ou l'autre.
    Ce qui caractérise un "grand" vigneron à  mon sens c'est l'exigence - cad la volonté de mettre en oeuvre tous les moyens pour produire le plus grand vin possible, suivant sa propre conception du Grand Vin et en se moquant des modes et des critiques, et en refusant au maximum les compromis et la FACILITE) : je crois que J.M. Deiss est de ceux-là , avec beaucoup d'autres connus ou moins connus….
    Je ne crois pas que nos "impressions" aient la moindre importance… comme demander quelles sont vos impressions par rapport aux vins du domaine Leroy ?
    Achetez et buvez des grands vins d'Alsace de Deiss, Faller, Blanck, Mittnacht-Frères, Ostertag, Weber,Zind… etc, ou qui vous voudrez et appréciez-les ensuite essayez de comprendre ceux que vous aimez et encore mieux essayez de comprendre ceux que vous n'aimez pas et pourquoi vous ne les aimez pas alors que ce sont des vins "reconnus" et faites évoluer vos goûts et votre compréhension afin que votre éxigence en tant que dégustateur soit aussi forte que celle des meilleurs vignerons…

    * PS : il est quand même "marrant" JMD si on ne prend pas tout au pied de la lettre …
    #8

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Marcel Deiss

    Bonjour,

    J'ai acheté 2 bouteilles de Muscat Bergheim 1998 de ce producteur, et je ne sais pas si ils peuvent se conserver encore un peu ou sont ils prêt à  boire ?
    Merci
    #9

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Marcel Deiss

    Le muscat est plutôt un vin à  boire dans l'année: je ne connais pas celui-ci en particulier mais je ne crois pas qu'il soit "utile" de le garder + longtemps, d'autant qu'il s'agit de la gamme "village" chez J.M. D. sans terroir particulier
    (certains Muscats de grands terroirs vieillissent sur de longues années : exceptions confirmant la règle…)
    #10

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : CR: Domaine Marcel Deiss - Riesling Schoenenbourg VT 1997

    CR: Domaine Marcel Deiss - Riesling Schoenenbourg VT 1997
    Dégusté ce week-end un grand Riesling issu du Schoenenbourg, vendange tardive 1997. Le vin a été carafé 1 heure avant le service. Le nez est sur le citron confit, les notes minérales, fines mais bien présentes, avec une impression très agréable de légèreté. La bouche montre une magnifique acidité balançant admirablement bien le sucre résiduel assez important, mais bien intégré. Belle longueur. Au final, une très belle bouteille qui a encore de longues années devant elle (enfin pas celle-là  bien sûr car j'ai tout bu...)
    A suivre d'ici quelques jours, le compte-rendu d'une dégustation effectuée au domaine le week-end dernier.

    Luc
    #11

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 23558
    • Remerciements reçus 45

    Thierry Debaisieux a répondu au sujet : Re: Marcel Deiss

    Luc,

    Je vais attendre ce compte-rendu avec impatience...
    Tu as certainement bu des merveilles...

    Amitiés,
    Thierry
    #12

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Marcel Deiss

    Vu Riesling 2000 Benwhir de chez Marcel Deiss chez Métro mais lorsque je consulte le tarif que m'a envoyé le domaine je ne vois pas de riesling Benwhir .......c'est quoi cette cuvée ? bizarre .....Vincent Help !!!!
    #13

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Marcel Deiss

    Deiss sépare ses cuvées en AOC Alsace communale, AOC Alsace niveau premier cru (issus de complantation, en cours de hierarchisation), et AOC Alsace Grand Cru.

    Au niveau communal, en Riesling, il produit du Riesling Bennwihr, Beblenheim et St Hippolyte. Je vous livre ce qu'il indique sur le vignoble de Bennwihr dans le fascicule distribué aux clients :
    "Le vignoble de Bennwihr-Sigolsheim (4 Ha) : Situé sur le cône de déjection de la Weiss, au sortir de la vallée de Kaysersberg, nous sommes en présence sols alluviaux. Ces sols assez légers mais caillouteux formés par la trame alluviale (galets roulés, sables, limons, placages de loess) sont propices au Riesling et au Pinot Blanc. Les acidités sont féminines, l'expression aromatique éclatante, le corps assez discret ; la saveur de base est souvent l'amertume"

    J'ai dégusté le 2000 lors d'un passage récent au domaine. Le nez était sur les agrumes, peu minéral. Quelques grammes de sucres résiduels, acidité plutôt faible. Je lui avais préféré le St Hyppolyte, plus minéral et avec une meilleure acidité. (cela me fait penser que je dois encore faire un compte-rendu de cette visite... je vais essayer de m'y mettre cette semaine si j'ai un peu de temps)

    Luc
    #14

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Marcel Deiss

    Merci beaucoup
    #15

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Marcel Deiss

    Au fait je suppose que ceux sont des rieslings à  consommer jeunes ?
    #16

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Marcel Deiss

    Je pense effectivement que ce sont des vins vinifiés pour être consommés dans les 5 ans, ce qui n'est pas le cas des "premiers crus" et encore moins de grands crus.

    Luc
    #17

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : CR: Domaine Marcel Deiss - Grand Vin de l'Altenberg 1997

    CR: Domaine Marcel Deiss - Grand Vin de l'Altenberg 1997
    Dégusté sur un foie gras d'oie et cake aux olives sur chutney de prunes blanches et d'oranges.
    La robe est brillante, dorée et grasse. Le nez est très engageant, avec un beau botrytis, sur les agrumes confits, l'ananas, les fleurs blanches, la rose et une belle note minérale. En bouche, le vin est moelleux mais conserve une belle fraîcheur qui lui donne un très bel équilibre ; très belle longueur. Superbe vin dès maintenant, mais qui a encore un bel avenir devant lui. (8,6/10)
    L'harmonie était belle avec le foie, le chutney faisant paraître le vin plus sec, sans que jamais le plat ne l'écrase. Certains ont néanmoins trouvé cette association un peu lourde pour un début de repas, ce qui n'était pas mon cas, mais il est vrai que le vin suivant a eu un peu de mal à  s'affirmer...

    Luc
    #18

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Marcel Deiss

    Concernant le Riesling de Deiss Benwihr, je bois actuellement le millésime 1998 qui est encore superbe, avec des notes d'hydrocarbures, ce qui n'est pas un défaut, une bouche grasse et puissante... superbe
    Olivier
    #19

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Marcel Deiss

    Pas un défaut … mais pour Jean-Michel Deiss un peu quand même…!!!
    #20

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Marcel Deiss

    Je ne partage pas vraiment votre avis : dans le livre de Joanna Simon, "Le vin, de la vigne à  la dégustation", on peut lire en page 34 sur le chapitre consacré aux rieslings :
    " Les GRANDS rieslings allemands développent une odeur de pétrole, qui n'est pas un défaut".
    Olivier
    #21

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 17717
    • Remerciements reçus 313

    Jérôme Pérez a répondu au sujet : Re: Marcel Deiss

    Grosse question:
    Personnellement, je trouve des notes d'hydrocarbure dans tous les rieslings un peu évolués, mêm chez Deiss et Zind, mais je dois avoir un seuil de perception développé à  cette flaveur. Je suis surpris aussi que la plupart des personnes habituées à  déguster des rieslings alsaciens le sentent moins.
    Alors, défaut ou typicité?

    Jérôme Pérez
    #22

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Marcel Deiss

    Concernant les notes d'hydrocarbures dans les rieslings alsaciens, je vous conseille de lire ce numéro d'In Vino Veritas :
    www.iacchos.com/cave...

    Sur un autre site :
    www.strasbourg.com/g...
    voici ce que j'ai trouvé :
    "D'ailleurs ce fameux goût d'hydrocarbure que l'on retrouve dans les Rieslings issus de sols très minéraux est plus discret chez nous. C'est un style Schlumberger, reconnu en dégustation"

    www.strasbourg.com/g...
    "on a quand même du mal à  faire comprendre aux amateurs que cette nuance d'hydrocarbure est la marque d'un grand Riesling..."
    #23

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Marcel Deiss

    En fait je ne connais pas le pétrole brut mais le Gas oil ou le super dans un vin c'est moyen…
    des fines notes minérales c'est la grandeur des meilleurs rieslings (mais pas seulement… les Savennières aussi minéralisent…)
    #24

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Messages : 22
    • Remerciements reçus 0

    Nico @ a répondu au sujet : CR: Marcel Deiss Altenberg SGN 95

    CR: Marcel Deiss Altenberg SGN 95
    C'est la première bouteille de ce domaine phare de l'Alsace que je bois. Autant le dire tout de suite : un régal!!
    La robe est ambrée, avec des notes orangées très nettes ; le nez est dominé par les agrumes (orange et pamplemousse rose) et laisse percevoir toute la potentialité du vin. En bouche, c'est très riche, complexe, le fruit est bien présent (agrumes, abricots, mais aussi pommes bien mûres et ), mais ce qui est remarquable, cela a déjà  été souligné par ailleurs, c'est la prédominence du terroir sur le cépage (Gewurzt)!!
    Un léger bémol : une finale un peu courte et trop marquée par les SR (amTha).

    Une superbe bouteille!!!

    Très Bonne soirée. Nicolas

    Cordialement.
    Nicolas ARLICOT
    #25

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Marcel Deiss

    Pour apporter une pierre de plus à  la discussion sur Deiss et le pétrole, j'ai dégusté le w-e dernier un Riesling Altenberg de Bergheim de Deiss en millésime 93. A cet époque Deiss faisait encore du Riesling "pur" sur ce terroir.

    C'est pas la première fois que cela m'arrive avec Deiss (et je suis sur que Jean-Michel Deiss prendrait cela comme un compliment) j'ai pas reconnu le cépage à  l'aveugle. Pour être franc je n'ai pas reconnu non plus le terroir (mais je ne suis pas sûr que beaucoup le peuvent à  l'aveugle). J'ai pensé à  un Condrieu, c'est tout dire...

    Je ne me lancerai pas dans la description de ce vin mais une chose m'a marqué, il ne pétrolait quasiment pas à  mon sens. Celà  m'a surpris car d'autres rieslings 93 bus récemment avaient des arômes de pétrole très prononcés, et d'ailleurs délicieux à  mon goût.

    Est-ce un défaut ou une qualité, that is still the question ?
    #26

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Marcel Deiss

    Il serait content en tout cas, car il ne peut comprendre qu'on recherche ce goût dans un vin. Un riesling récolté vraiment mûr ne donnera pas ou très peu cet arôme de GasOil…
    Mais une fine minéralité qui évoque les hydrocarbures soit…

    D'ailleurs j'ai prévu d'ouvrir cette bouteille bientôt avec d'autres représentants de ce millésime 93 (il me reste à  trouver une date et 2/3 amateurs et on ouvre ces bouteilles)

    " www.strasbourg.com/g...
    "on a quand même du mal à  faire comprendre aux amateurs que cette nuance d'hydrocarbure est la marque d'un grand Riesling..."

    Oui peut être mais achetez un riesling générique à  3 euros en GD, gardez-le 5/7 ans et régalez-vous avec ces notes de pétrole… S'agit-il pour autant d'un grand vin…?

    En tout cas il est vrai que c'est une marque du……… riesling ! Donc du cépage… donc variétal (comme dirait…) donc pour ainsi dire commun, voire vulgaire… Mais ce n'est pas la marque du terroir, sinon tous les cépages pétrôleraient sur un terroir donné et pas sur un autre…

    Goûté il y a deux ans un Fronholz 88 d'André Ostertag c'est sec, mur mais sans surmaturité, droit et très finement minéral… mais de pétrôle pas la trace… du minéral oui…
    #27

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Deiss ? Pas tout à  fait d'accord ...

    Deiss : j'ai des doutes, et des agacements !
    J'aime les vins d'Alsace : c'est pour moi, l'autre pays des "grands vins blancs français"
    Au top de mon panthéon personnel : Weinbach et Zind Humbrecht !
    Juste derrière : Burn, Kreydenweiss ( ces dernières années )
    J'aime aussi beaucoup ( et de plus en plus au fur et à  mesure que je les approche ) Martin Schaetzel, Kientzler, Muré, et Schueller …
    Quant à  Deiss : trop de déceptions !!
    Des rieslings trop citronnés ( Grassberg, Engelgarten, Riquewihr ),
    trop de bouteilles défectueuses ( Rieslings Grassberg 1996 notamment, d'autres acquéreurs de ce vin ayant rencontré les mêmes problèmes … ),
    un Pinot noir VV Burlenberg remarquable de force et de matière c'est vrai, mais en fait fatiguant ( et même lassant ) au delà  du 1er verre ( j'aime pas Wagner … ).
    Quant au "Grand Vin d'Altenberg" qu'un ami m'a fait connaître à  deux occasions, il est vrai que c'est un grand et magnifique blanc ( j'étais pas peu fier la 1ère fois d'avoir deviné à  l'aveugle le multi-encépagement, pour une fois que je ne me plante pas dans ce genre d'exercice … ). Merci l'ami pour ce moment de grand plaisir, mais ce n'est pas non plus la plus belle émotion que j'ai ressenti en grand blanc d'Alsace, et vu son prix exagéré, je ne rechercherais donc pas ce vin ( sauf pour une programmation de dégustation, peut être ).
    Quitte à  tant débourser, je rechercherais plutôt et sans hésitation un grand terroir de Zind Humbrecht, un Rangen par exemple … !
    Il semble de bon ton, "Å“nologiquement correct" de dire que les vins de Deiss sont des vins pour initiés demandant une remise en question des repères alsaciens habituels, "ardus à  comprendre" comme dirait l'ami "Vincent" … et que c'est pourquoi ces vins sortent si mal dans les dégustations à  l'aveugle au milieu d'autres vins d'Alsace : le numéro de Dec Janv 2003 de la RVF consacrant un grand dossier sur les Rieslings est particulièrement révélateur à  ce sujet, essayant maladroitement de justifier l'absence ( en fait l'échec ) des vins de Deiss dans cette dégustation pour de sombres raisons de pression atmosphérique ( mon Å“il, un tout autre compte rendu m'a été fait par l'un des participants … ).
    La vie est trop courte, et les belles bouteilles trop nombreuses, surtout pour un amateur non professionnel, que je n'ai pas spécialement l'envie ( ni les moyens ) de persévérer dans un tel apprentissage, qui me semble ressembler plus à  un parcours du combattant pour dégustateur expert qu'à  une expérience sensuelle pour dégustateur festif … ( clin d'Å“il amical à  "Vincent" : je préfère Amélie Nothomb à  Joyce ou à  Musil, et n'en ai aucune honte … )
    Quant je pense aux tarifs doux des vins parfaitement équilibrés, et accessibles dans leur complexité et leur "rendu de terroir" de vignerons comme Martin Schaetzel par exemple, mon scepticisme quant à  la démarche de Deiss se teinte d'agacement,
    et je préférerais qu'on rende d'avantage honneur à  ces vignerons là  â€¦
    #28

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Marcel Deiss

    Faut pas en acheter des vins de Deiss (qui sont moins chers que ceux de Faller et de Z.H. surtout en primeur) personne ne force personne… !!!

    Jean schaetzel : je ne me prive pas d'en dire du bien mais pas trop car je le connais personnellement. Evidemment je ne saurais que trop encourager chacun à  découvrir les vins de Bruno Schueller (pendant que ce sont encore des "Alsace" en attendant qu'il se décide à  tout vendre en Vin de Table… quand il en aura marre de voir ses vins refusés aux agréments) et, pour ma part, moins ceux de Kreydenweiss que pour la moitié du prix ceux de Rémy Gresser. Essayez aussi ceux de Patrick Meyer à  Nothalten (un "rejeté" comme Schueller…)

    Ce qui m'étonne vis à  vis de la dégust. des rieslings c'est que je crois que J.M. Deiss ne présente plus ces vins puisqu'il produit de l'Altenberg et du Schoenenbourg mais pas de "riesling"
    Les remarques quant à  la pression et à  l'échec relatif des vins de granit me semblent plutôt adressées à  qqs stars de ces terroirs à  Kientzheim ou Niedermorschwihr (et ailleurs)

    Je ne les trouve pas ardus ces vins, j'étais hier au domaine avec Luc et nous n'avons pas souffert en les goûtant, bien au contraire : des vins concentrés denses, complets et complexes… et en 1999 le Burlenberg me plait beaucoup et l'Altenberg m'a pour une fois autant conquis que le Schoenenbourg…
    Je n'aime pas, personnellement et comme Bob d'ailleurs, le Mambourg et je trouve que, comme dans tous les grands domaines prestigieux, les entrées de gamme sont trop chers, mais pas les grands vins de complantation qui sont souvent récoltés au niveau SGN (ou les "vrais" SGN : j'ai acheté il y a deux ans le GW SGN 89 à  295 frs les 75 cl) et qui sont largement compétitifs par rapport à  d'autres grands vins français (à  côté du moindre Montrachet 3 fois plus cher…)

    PS : l'autre pays des "grands vins blancs français"*… c'est vrai que La Loire produit aussi de grands vins blancs !

    *mondiaux serait plus exact
    #29

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    • Guest
    • Portrait de Guest

    Guest a répondu au sujet : Re: Marcel Deiss

    vu le Burlenberg 1999 a 19 euros
    Affaire ou pas ?
    #30

    Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

    Modérateurs: GildasPBAESMartinezCédric42120Vougeotjean-luc javaux
    Temps de génération de la page : 0.163 secondes

    Connexion

    Publicité 1

    Utilisateurs en ligne

    • Utilisateurs en ligne: 65
    • Utilisateurs hors-ligne: 1,889
    • Invités: 1,795

    L´abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération

    © 2017 Lapassionduvin.com. Tous droits réservés.